Test Livebox 4 : la box d'Orange prend les devants

24 juin 2016 à 17h07
0

Livebox 4



Sous l'appellation Livebox 4, Orange nous propose une nouvelle interprétation de son modem. Un modem qui garde la robe noire mais adopte un nouveau look carré avec un pourtour brillant et un revêtement supérieur mat. Disons-le d'emblée, la qualité de fabrication de cette Livebox 4 est supérieure à ce qu'Orange propose avec la précédente Livebox, les plastiques souples et mal ébarbés étant un mauvais souvenir. Le modem reste toujours fabriqué par Sagem. Face aux Livebox 2 et 3, cette Livebox 4 est plus volumineuse et plus lourde (950 grammes sans disque dur, 1,2 kg avec le disque dur face à une Livebox 3 qui pesait 580 grammes). Elle n'est, du reste, pas prévue pour être installée à la verticale comme feue la Livebox 2.

En façade, la Livebox 4 propose un écran OLED monochrome lequel utilise toujours la couleur Orange pour afficher diverses informations. Il s'éteint au bout d'un certain temps et Orange place trois boutons en façade : « i » pour réactiver l'écran et consulter le statut de ses services, « Wi-Fi » pour couper purement et simplement le Wi-Fi mais aussi « WPS » pour inscrire un périphérique sans fil. Un capteur de présence permet son allumage automatique dès que vous approchez votre main, mais attention, l'écran peut être sensible aux surface réfléchissantes.

023F000008465216-photo-orange-livebox-4-photo-10.jpg

La Livebox 4


Avec la Livebox 4, Orange propose un modem unique qui se destine tout autant aux clients ADSL, VDSL qu'aux clients fibre. Il y a d'ailleurs du neuf pour ces derniers. La Livebox 4 intègre un fourreau SFP qui permet de se passer du boîtier baptisé ONT (Optical Network Termination) dont le rôle est de transformer le signal optique en signal PPPoE. Jusqu'à présent, les clients fibres ont en effet un troisième boîtier qui va de pair avec leur installation Livebox. La Livebox 4 permettra aux nouveaux clients de se séparer de ce troisième boîtier (gain de place et consommation moindre) ce qui implique l'installation de la box à proximité de l'arrivée murale de la fibre. Si la démarche est louable, Orange semble avoir un peu de retard sur le déploiement de la technologie SFP : seule la région Ile-de-France en profite pour le moment avec un déploiement progressif pour le reste du territoire. Dans tous les cas, c'est au technicien qu'il appartient de choisir s'il procède à une installation en SFP : seuls les nouveaux clients bénéficieront de cette nouvelle connectivité.

023F000008465234-photo-orange-livebox-4-photo-19.jpg

Nouvelle Livebox 4 : le connecteur SFP risque d'être peu utilisé


Les clients déjà raccordés à la fibre continueront de relier leur ONT à la box via une prise RJ45 dédiée : cela laisse au switch Gigabit, quatre ports RJ45 pleinement exploitables (les possesseurs de Livebox 3 profitaient déjà de ce raffinement, pas les clients en Livebox 2). Reste le cas spécifique des clients fibres abonnés à une offre Zen 100 mégabits qui migreraient vers les nouvelles offres Livebox : le débit promis étant de 200 Mb/s ou 500 Mb/s minimum il leur faut changer leur ONT, un boîtier généralement blanc limité par ses ports Ethernet 100 Mbits. Orange assure ici le changement de l'ONT gracieusement via le passage d'un technicien : cela concerne potentiellement 16 000 abonnés.

La connectique de la box est située à l'arrière comme suit : un switch gigabit 4 ports, un connecteur RJ45 dédié à la fibre, un connecteur pour l'alimentation secteur externe, deux ports USB 3.0 (une première !), un connecteur RJ11 pour l'arrivée ADSL, une prise FXS pour brancher un téléphone directement à la box. S'ajoutent à cela le fourreau SFP (Small Form-factor Pluggable) et le bouton de réinitialisation. Sur sa tranche droite enfin, la box comprend un bouton de mise en marche alors que le côté gauche dissimule une trappe pour l'installation du disque dur.

029E000008465232-photo-orange-livebox-4-photo-18.jpg

Connectique Livebox 4 : complète pour une box


Techniquement, cette Livebox 4 est animée par un processeur Broadcom double-cœur 63138 renfermant deux cœurs Cortex A9 à 1 GHz. Charge à cette puce de gérer notamment le Wi-Fi dit legacy sur la bande des 2,4 GHz avec des antennes en 3+3 en i802.11 b/g/n pour un débit maximal théorique de 450 Mbits/s. Le Wi-Fi i802.11 b/g/n/ac, opérant sur la bande des 5 GHz avec des antennes en 4+4 pour un débit maximal de 1733 Mbits/s, est lui géré par un processeur Quantenna QSR1000 : ce dernier viendra donc épauler le processeur principal pour les connexions MU-MIMO.

01E0000008480222-photo-orange-livebox-4-wi-fi-i802-11ac.jpg

Connexion en Wi-Fi i802.11ac avec la Livebox 4 : 866 Mbit/s de débit... théorique


Parallèlement au Wi-Fi, la box intègre du Bluetooth LE non encore exploité et un circuit DECT CatIQ 2.0 pour lui relier des combinés téléphoniques sans fil et ainsi profiter, avec les modèles compatibles, de la voix HD. En revanche, Orange ne semble toujours pas vouloir intégrer de module FemToCell en standard à sa box, quand Free équipe par défaut ses Freebox v6 avec une FemTo 3G depuis mars 2014, FemTo que l'on retrouve dans la Freebox Mini 4K également. La FemTo reste une option chez l'opérateur historique, qui argue que le client Internet Orange ne dispose pas forcément d'un abonnement mobile Orange.

La trappe pour disque dur dissimule une connectique Serial-ATA standard tandis que le disque dur 5400 tours/minutes s'y glisse avec un peu de mal sur notre échantillon. A tel point d'ailleurs que nous croyions au début que le disque dur dépassait de quelques millimètres du boîtier, ce qui nous paraissait pour le moins incongru. Il s'est avéré qu'il fallait délicatement forcer pour le faire rentrer afin que celui-ci trouve sa place. Un gros bouton permet d'éjecter le disque dur non loin de son logement. A noter que le disque dur dans la box a le petit défaut d'être audible.

0154000008465228-photo-orange-livebox-4-photo-16.jpg
0154000008465226-photo-orange-livebox-4-photo-15.jpg

Insertion du disque dur Livebox dans le modem Livebox 4


De la consommation électrique



Nous nous sommes évidemment intéressés à la consommation électrique de la Livebox 4. L'idée étant de comparer sa consommation, pour la partie modem, à la consommation d'autres box. Nous procédons à deux relevés après plusieurs minutes de stabilisation sans sollicitation excessive de la box : un relevé sans le disque dur Livebox, l'autre avec.

Consommation au repos
Livebox 2 SagemLivebox PlayLivebox 4 (sans HDD)Livebox 4 (avec HDD)Freebox Server
9,0 W7,7 W8,3 Watts10,6 Watts18,6 W


La consommation est plutôt bien maîtrisée comme on peut le voir. Le fait d'écrire sur le disque dur n'augmente que légèrement la consommation à 11 watts d'après nos relevés depuis le réseau local filaire. C'est plutôt la sollicitation du Wi-Fi qui va faire grimper la consommation de la box : en Wi-Fi i802.11ac la consommation oscille alors entre 13 et 15 watts.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top