Configurer sa Livebox 2

05 juillet 2012 à 15h26
0

Le Wi-Fi avancé


Première entrée des six constituant ce menu « configuration avancée » : le WiFi. En plus des possibilités déjà présentes dans la configuration basique (activer/désactiver le WiFi avec gestion de plages horaires et possibilité de changer le nom du réseau), se trouvent ici d'autres fonctionnalités. C'est notamment dans cette entrée que vous pourrez modifier le mode de sécurité ainsi que la clé associée, choisir un canal différent de celui proposé par défaut, ou encore décider de diffuser ou non le SSID sur le réseau. De plus, s'y trouvent aussi les cases permettant d'activer le WiFi facile et le WPS. Pour rappel le WiFi facile autorise un appareil, après y avoir installé le logiciel fourni par Orange, à se connecter à la Livebox sans avoir à saisir la clé. Le WPS donne quant à lui la possibilité à un périphérique compatible WPS (ou à un PC sous Windows 7) de se connecter lui aussi sans avoir à entrer la clé, juste en appuyant sur le bouton WiFi de la box.

000000EB05252198-photo-interface-livebox-2-zte.jpg

Configurer son WiFi de manière complète, c'est ici !


Pare-feu


Si vous désirez modifier le niveau de filtrage de votre Livebox, il vous faudra aller dans l'entrée « pare-feu ». Dans celle-ci vous aurez le choix entre trois niveaux prédéfinis de protection : faible (en l'occurence aucune), moyen ou élevé. Autre possibilité : mettre en place un filtrage personnalisé. Si vous optez pour ce choix, il vous faudra quelques connaissances, notamment au niveau des services, protocoles, ports et autres IP. Notons qu'une case permet d'autoriser ou non la box à répondre aux requêtes de Ping.

000000EB05252182-photo-interface-livebox-2-zte.jpg

La configuration avancée du pare-feu


Réseau


Partie centrale de cette rubrique « configuration avancée » : le réseau. C'est dans cette sous-rubrique que vous pourrez configurer un grand nombre d'éléments de votre Livebox. Dans l'onglet « DHCP » vous aurez la possibilité de désactiver cette fonction (permettant pour rappel d'attribuer des adresses IP à vos périphériques de manière automatique) et de modifier l'adresse IP de la Livebox, le masque de sous-réseau de votre LAN ou encore la plage d'adresses IP que ce dernier couvre. Toujours dans cet onglet, vous pourrez aussi affecter une adresse IP statique à un périphérique grâce au bouton « ajouter » en bas de page. Cette dernière possibilité peut s'avérer particulièrement utile notamment lors de l'ouverture d'un port d'un périphérique.

000000EB05252168-photo-interface-livebox-2-zte.jpg

L'onglet DHCP de la Livebox 2 ZTE


Concernant l'ouverture de ports, c'est dans l'onglet « NAT/PAT » que ça se passe. Le premier menu déroulant vous permettra d'ouvrir simplement certains des protocoles les plus utilisés comme le HTTP(S), FTP et autres Telnet, mais aussi d'ajouter une application à la main en choisissant « nouveau... ». Une fois l'application ou le service choisis, vous n'aurez plus qu'à entrer les ports interne et externe correspondants, choisir le protocole TCP, UDP ou les deux (ce choix dépend de l'application/service), puis pointer vers l'équipement ou l'adresse IP concernée. Notez que pour que cela fonctionne, il faudra que le périphérique ciblé dispose d'une adresse IP fixe. Un redémarrage de la Livebox peut être nécessaire.

000000EB05252180-photo-interface-livebox-2-zte.jpg

L'onglet NAT/PAT de la Livebox 2 ZTE


D'ailleurs, concernant l'ouverture de ports, l'entrée « UPnP » (Universal Plug and Play) vous permettra de voir quels ports la box a ouverts de manière automatique à la demande des programmes. Cette fonction peut être désactivée au besoin si l'on souhaite renforcer la sécurité de son réseau ou limiter certains abus.

Cas pratique : le protocole HTTPS

Dans ce cas pratique, nous voyons en pas-à-pas les étapes nécessaires à la redirection du trafic pour le port 443 dans l'optique de la configuration du protocole HTTPS. Ceci permettra de se connecter à l'interface sécurisée d'un serveur web sur votre réseau domestique :

1. La première étape consiste à assigner une adresse IP statique à l'équipement de votre réseau sur lequel le protocole HTTPS doit être configuré. Rendez-vous pour cela dans l'interface de configuration, rubrique « configuration avancée », entrée « réseau », sous-entrée « DHCP »

2. En bas de la page à l'entrée « adresses IP statiques : » sélectionnez dans la liste déroulante l'équipement en question puis saisissez son adresse IP et cliquez « ajouter » (veillez à éviter les conflits d'adresses IP)

3. Rendez-vous ensuite, toujours dans « réseau », à la section « NAT/PAT »

4. Dans la liste déroulante sélectionnez le service « Secure Web Server (HTTPS) » : puisqu'il s'agit d'un profil prédéfini, les numéros de port, 443 ici, s'affichent automatiquement. Il vous faudra néanmoins sélectionner le protocole (TCP, UDP ou les deux)

5. Sélectionnez maintenant la machine concernée par cette règle dans la liste «appareil » : le nom de la machine est celui que vous avez choisi précédemment pour la création de l'IP statique. Cliquez « ajouter »

6. Et voilà, la règle est maintenant créée et en principe opérationnelle. Si jamais ce n'était pas le cas, vous pouvez redémarrer la Livebox, ce qui peut aider.

Par ailleurs, nous avons choisi pour notre exemple le HTTPS, mais vous pouvez tout aussi bien créer une règle pour un profil de service inexistant : il suffit de choisir à l'étape 4 l'entrée « nouveau... » puis de nommer celle-ci, de rentrer la plage de ports concernée et de sélectionner le protocole.



Si sur la Livebox 2 Sagem il est possible de remplacer les serveurs DNS d'Orange pas ceux de son choix, sur cette ZTE cela s'avère tout simplement impossible. Dans l'onglet « DNS » vous ne pourrez qu'assigner un nom DNS aux périphériques de votre réseau pour les retrouver plus aisément.

000000EB05252170-photo-interface-livebox-2-zte.jpg

Un onglet DNS qui perd en intérêt


Pour conclure sur les noms de domaine, penchons-nous sur l'entrée « DynDNS ». Pour rappel le DynDNS permet de profiter d'une redirection depuis un nom de domaine personnalisé vers l'adresse IP de votre box, un serveur FTP ou autre, grâce à plusieurs services au choix : DynDNS, DtDNS, statdns, No-IP, gnudip ou un personnalisé. Cette entrée est donc plus fournie en choix sur cette version ZTE que sur la version Sagem. La configuration est relativement simple : choisir un service (sur lequel vous vous serez inscrit au préalable), puis saisir le nom d'hôte désiré, le nom d'utilisateur et son mot de passe. Après avoir cliqué sur « ajouter », il ne reste plus qu'à la box de mettre à jour automatiquement l'adresse IP assignée au nom de domaine dès que celle-ci change.

000000EB05252172-photo-interface-livebox-2-zte.jpg

L'onglet DynDNS de la Livebox 2 ZTE


Si vous désirez ouvrir complètement une machine à l'extérieur (aucun filtrage ni pare-feu) , il vous est possible d'opter pour la fonction DMZ de la Livebox. Grâce à celle-ci vous pourrez donc rendre complètement accessible un périphérique (après lui avoir assigné une adresse IP statique) afin de pouvoir notamment interagir avec lui depuis l'extérieur. Même sans aucune protection, l'appareil choisi ne mettra pas en péril la sécurité du reste de votre réseau puisqu'il en sera isolé. Si vous devez modifier le fuseau horaire de votre Livebox, c'est dans l'entrée « NTP » qu'il se règle.

L'entrée « configuration des ports » concerne ici les ports physiques présents sur le boitier. Dans celle-ci, vous pourrez indiquer si vous possédez plusieurs décodeurs TV Orange et obtenir ainsi un schéma permettant de savoir où vous pourrez brancher ou non ordinateurs et décodeurs TV. Rappelons qu'avec un seul décodeur, vous pouvez brancher celui-ci sur n'importe quelle prise RJ45, la Livebox 2 opérant en mode full-routé. Dans « connexion à internet », la première page à s'afficher lors de la toute première connexion de la Livebox, vous pourrez sélectionner votre type de ligne (ADSL ou fibre) et indiquer votre identifiant de connexion et mot de passe. L'ultime entrée « administration » vous donnera tout simplement la possibilité de changer le mot de passe d'administration de la box.

000000EB05252186-photo-interface-livebox-2-zte.jpg

Finis les problèmes de connexion sur les ports !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
L'iPhone 11 vous localise régulièrement, Apple s'en explique
L'Union européenne débloque 3 milliards pour la recherche sur les batteries électriques
ProCreate 5 est enfin disponible sur iPad ! On fait le tour des nouveautés principales

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top