HTC présente Streamlink pour diffuser votre console dans ses casques VR

Nathan Le Gohlisse Contributeur
29 mars 2019 à 06h34
0
Engadget-Vive-Streamlink.jpg
Richard Lai/Engadget

C'était l'annonce surprise (mais dispensable ?) de la conférence Vive Ecosystem, tenue par le taïwanais HTC à Shenzhen ce mardi : l'arrivée de Streamlink, une application permettant à un Vive de recevoir un signal HDMI depuis n'importe quelle carte de capture vidéo USB.

Pour un peu plus de soixante dollars (le prix d'une de ces cartes d'acquisition en Chine), note un représentant de HTC interrogé par Engadget, il est ainsi possible de raccorder indirectement un HTC Vive à une console de salon. Une « nouvelle manière de jouer à des jeux sur console », indique le média qui a pu tester cette nouveauté sur un Vive Focus couplé à une modeste Xbox One S. La méthode, peut bien sûr s'étendre à une Xbox One X, une Playstation 4 Pro ou encore une Nintendo Switch.

Une nouvelle fonctionnalité... assez peu convaincante


Cette initiative s'inscrit dans les efforts consentis par HTC pour rendre ses casques de réalité virtuelle plus « versatiles », comprenez plus polyvalents. Pour autant, la pertinence de cette application Streamlink semble être à pointer du doigt, en tout cas sur console.

Comme le note Engadget, en jeu, l'entente entre console de salon et casque de réalité virtuelle destiné au monde PC affiche rapidement ses limites. Une fois passée la satisfaction de pouvoir retrouver ses jeux Xbox, Switch ou PlayStation sur un écran géant virtuel (dont la taille est ajustable, apprend-on), la réalité revient au galop.

Engadget pointe ainsi une latence des contrôles légère, mais perceptible, qui tend à gâcher l'expérience de jeu sur certains titres (HTC pourrait avoir du mal à régler ce problème avec un patch, note le journaliste du site). L'ergonomie aussi laisse à désirer, avec un câble USB-C qui pend sur le devant du casque lorsque ce dernier est raccordé à une carte de capture vidéo.

Streamlink disponible dès à présent sur Viveport


Par ailleurs, le fait que HTC ne commercialise pas ses propres cartes d'acquisition rend potentiellement hasardeuse la compatibilité d'un Vive avec l'immense variété de modèles tiers disponibles sur le marché. Une problématique d'autant plus grande que ces cartes de captures peuvent, sur le papier, s'adapter à une palette étendue d'appareils.

En dépit de ces lacunes, les détenteurs de casques estampillés HTC peuvent d'ores et déjà télécharger et tester l'application Streamlink pour se faire leur propre opinion. Cette dernière est disponible depuis mardi sur Viveport, le marché d'application du HTC Vive.

0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Biocarburant : les vols long-courriers bientôt tous concernés ?
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Nintendo va lancer une manette Switch inspirée de la Super Nintendo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top