GeForce GTX 880M : la puce mobile de NVIDIA en test

Par
Le 27 mars 2014
 0
Alors que NVIDIA a récemment présenté Maxwell, le constructeur base pourtant son nouveau haut de gamme mobile, la GTX 880M, sur sa précédente architecture graphique, la dénommée Kepler. Est-ce à dire que cette puce arrive sans réelle nouveauté ? Pas tout à fait.

En début de mois, NVIDIA lançait Maxwell sur deux cartes situées dans le milieu de sa gamme. Les puces mobiles de NVIDIA connaissent le même sort : sur la nouvelle gamme des GeForce 800M, seules les GeForce GTX 850M et 860M, ainsi que les GeForce 830M et 840M bénéficient de la dernière architecture graphique du caméléon et encore attention car la GeForce GTX 860M existe en deux versions sous le même nom avec architecture Kepler ou Maxwell.

L'année dernière, NVIDIA avait lancé sa série 700M dans un premier temps (le premier avril), avant d'annoncer les GTX 700M, fin mai. Cette fois, le constructeur a choisi de présenter toute sa gamme en même temps, mais la GTX 880M que nous testons aujourd'hui se base donc sur Kepler.

Est-ce à dire que le caméléon a procédé à un simple renommage de son GeForce GTX 780M ? Pas forcément. D'une part parce que le constructeur revendique une hausse des fréquences, tant au niveau de la mémoire embarquée qu'à celui des cœurs CUDA. D'autre part, parce que les GeForce GTX 800M inaugurent un certain nombre de fonctionnalités articulées autour du GeForce Experience.

Quelles sont ces fonctionnalités, et quelles sont les performances de la GTX 880M ? C'est l'objet de ce dossier.

Carte graphique : découvrez des offres à bas prix sur notre comparateur de prix !

0190000007248170-photo-geforce-gtx-880m.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Cartes graphiques NVIDIA

scroll top