Les frères Winklevoss, premiers milliardaires en Bitcoin

Alexandre PAULSON
10 décembre 2017 à 15h37
0
En 2013, ils avaient acheté 1 % des réserves totales de la célèbre cryptomonnaie. Jackpot : achetée alors qu'elle côtait autour de 100 dollars, elle en vaut aujourd'hui 100 fois plus.

Les 11 millions de dollars de mise initiale des frères Winklevoss valent aujourd'hui plus d'un milliard de dollars.

11.000 % de profit

Ils étaient connus jusque-là pour avoir disputé à Mark Zuckerberg la paternité de l'idée de Facebook. Un procès leur permettra d'empocher 65 millions de dollars. De quoi bien démarrer dans la vie : les voilà célèbres à nouveau grâce à l'un de leurs premiers investissements avec l'argent de Facebook. Tyler et Cameron Winklevoss sont les premiers investisseurs à atteindre le milliard de dollars de retour sur un placement en Bitcoin.

En 2013, persuadés que le Bitcoin va connaître une valorisation exponentielle, les jumeaux en achètent pour 11 millions de dollars à 120 dollars l'unité. Déjà, à l'époque, on les traite de fous, comparant la monnaie virtuelle à un système de Ponzi. Mais eux n'en démordent pas, certains de tenir une alternative durable aux monnaies fiduciaires.

01F4000008775910-photo-winklevoss.jpg


Entrepreneurs du Bitcoin

4 ans plus tard, les "Winklevi" comme ils s'appellent eux-mêmes, ne peuvent que se féliciter de leur flair : lundi 4 décembre, le bitcoin cotait 11.078 dollars (9.342 euros), valorisant leur investissement initial de 11.000 % ! Reste que ce milliard est aussi virtuel que le Bitcoin lui-même ; encore faudrait-il qu'ils le convertissent en dollars pour en profiter.

Mais les frères Winklevoss sont des mordus de la blockchain. Investisseurs avisés, ils sont aussi des serial entrepreneurs : en 2013, ils fondent un premier fonds en bitcoin qui s'arrête début 2017. En 2014, ils injectent de l'argent dans un projet de technologie de paiement en cryptomonnaie, mais mauvaise pioche : leur associé est un escroc poursuivi dans l'affaire Silk Road. La même année, heureusement pour eux, leur Winkdex, un indice financier pour tracker le cours du bitcoin est un succès. Et depuis deux ans ils pilotent Gemini, une bourse d'échange en... bitcoin, évidemment.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top