Les autorités américaines voudraient réguler le bitcoin

07 mai 2013 à 12h18
0
Afin notamment de protéger les investisseurs, mais aussi d'en garder un certain contrôle, le régulateur américain pourrait être amené à réguler le bitcoin. Des travaux en ce sens ont en tout cas commencé.

00FA000005915708-photo-bitcoin.jpg
La monnaie virtuelle bitcoin, bientôt régulée ? C'est ce que rapportent ce mardi plusieurs médias américains, dont le Financial Times et Reuters. Aux États-Unis, Bart Chilton, l'un des cinq commissaires de la Commodity Futures Trading Commission (CFTC), soit l'une des principales autorités de régulation financière dans le pays, aurait demandé à son équipe d'examiner si les consommateurs avaient besoin de davantage de protection.

Une chose est certaine d'après lui, « si nous voulions réguler le bitcoin, nous le pourrions ». Depuis l'éclatement de la bulle au mois d'avril, cette crypto-monnaie a été propulsée sur le devant de la scène par les médias qui se sont interrogés sur ses tenants et ses aboutissants. Si le cours de cette devise reste encore instable et le nombre d'enseignes acceptant de régler sa note en bitcoin demeure modeste, le possible engouement du grand public et plus particulièrement des investisseurs pour cette monnaie, pousse le régulateur à se pencher sur la question.

Protéger les investisseurs

Ce qui inquiète la CFTC est que le bitcoin peut être déplacé d'un ordinateur à un autre sans intermédiaire financier, avec des risques en termes de sécurité. L'autorité, qui a vu son rôle élargi lors de la crise financière de 2008, estime qu'il y a « potentiellement un rôle fédéral sur ce sujet », et qu'elle « doit s'assurer que tout ce qui est échangé le soit de manière appropriée et régulée ». En mars, le département américain du Trésor envisageait que le bitcoin soit soumis aux mêmes règles en matière de blanchiment que Western Union.

La mise en place d'une telle régulation revêtirait deux aspects notables pour le bitcoin. D'un côté, il serait possible d'instaurer des produits dérivés pour cette monnaie, c'est-à-dire des produits dont la valeur fluctue en fonction de l'évolution du taux ou du prix d'un autre produit - un sous-jacent. D'un autre côté, les investisseurs en bitcoin bénéficieraient d'une forme de protection, et pourraient passer par des courtiers en ligne.

En ce qui concerne la régulation du bitcoin au sein de l'Union européenne, rien n'a pour l'heure été décidé. Il n'est pas impossible que si une réglementation apparaît outre-Atlantique, l'Europe emboîte le pas ensuite.

0258000005956410-photo-bitcoin-cours.jpg
Évolution du cours du bitcoin entre février et mai 2013 - Source : Bitstamp.net.


À lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Adobe Creative Cloud : nouveaux Photoshop et consorts, uniquement sur abonnement
Baidu annonce le rachat de la plateforme vidéo de PPS
Brevets : une université taïwanaise attaque de nouveau Apple
Sony Vaio Fit : PC portables tactiles de milieu de gamme
EMC va supprimer plus de 1 000 postes d'ici la fin 2013
Intel officialise Silvermont pour des Atom plus rapides
Pour Bill Gates, les tablettes et hybrides Windows vont détrôner l'iPad
Interconnexion Free/YouTube : l’UFC-Que Choisir ne
Vers une taxe sur les ventes en ligne aux États-Unis ?
Un caennais condamné pour avoir tiré profit d'un site de piratage
Haut de page