Configurer le contrôle parental sous Windows

Frédéric Cuvelier
16 septembre 2009 à 15h19
0
Il y a, en informatique, de nombreuses manipulations jugées on ne peut plus simples par l'utilisateur averti. Pour autant, il a bien fallu un jour apprendre à les effectuer ! Sous la forme de fiches pratiques, nous offrons à ceux qui font leurs débuts aujourd'hui un document synthétique pour réaliser l'une ou l'autre de ces tâches élémentaires. Les plus aguerris de nos lecteurs pourront également profiter de ce nouveau service pour rediriger les demandes d'aide qui leur sont adressées.
0280000001053102-photo-header-fiche-pratique.jpg

Fiche pratique : Configurer le contrôle parental


L'informatique est un formidable outil et l'Internet, en particulier, peut être un bon moyen d'apprendre et de comprendre, s'il est utilisé à bon escient. En effet, si les informations utiles et didactiques sont nombreuses sur le Web, d'autres éléments ne doivent pas tomber entre les mains d'enfants. Difficile dès lors de laisser sa progéniture seule face à l'écran sans craindre qu'elle ne tombe sur un contenu inadapté à son âge. Des solutions existent cependant, et l'utilisation du contrôle parental fourni avec Windows en est une. Suivez le guide !

Etape 1 : Les pré-requis et création de compte



Pour utiliser et configurer le contrôle parental de Windows, il vous faut avant tout posséder une édition Familiale ou Intégrale de Windows Vista. Il faut également être reconnu comme administrateur de l'ordinateur pour appliquer un contrôle à un compte standard. Si votre PC ne comporte qu'un compte, il va falloir en créer un.

1. Rendez-vous dans le Panneau de Configuration de Windows, via le menu Démarrer.
2. Cliquez sur « Ajouter ou supprimer des comptes utilisateurs », sous l'onglet Compte d'utilisateurs, puis « Créer un nouveau compte ».
3. Entrez alors le nom du nouvel utilisateur et conservez la case « Utilisateur standard » cochée.
4. Validez l'opération en cliquant sur « Créer ce compte ».

02413812-photo-creation-de-compte.jpg
   
02413814-photo-creer-un-compte.jpg


Notez bien que pour que le contrôle parental soit efficace, il faut que le ou les comptes administrateurs soient pourvus d'un mot de passe.


Etape 2 : Activez le contrôle parental



Une fois ce compte créé, vous pouvez cliquer dessus pour commencer à définir les règles de surveillance : activez le contrôle parental tout d'abord, puis le rapport d'activité si vous souhaitez conserver une trace des différents usages faits avec votre ordinateur. Par la suite, il vous faudra définir les niveaux de contrôle pour les éléments suivants : Web, jeu vidéo et temps d'accès à l'ordinateur. Ces réglages sont accessibles à la fois via la partie inférieure gauche de la fenêtre et sa partie droite, qui vous indique l'état des réglages. Voyons de quoi il s'agit.

02413810-photo-controle-parental-1.jpg


Etape 3 : Filtrer l'Internet



La navigation sur le Web est probablement l'élément primordial à contrôler lorsqu'il s'agit de protéger vos enfants. Cliquez donc sur le lien « Filtre Windows Vista de restriction d'accès au Web » et cliquez sur « Bloquer certains sites Web ou contenus » pour activer ce contrôle. Reste ensuite à définir quel type de blocage vous souhaitez opérer :
  • sans restriction, votre enfant pourra afficher n'importe quelle page Web ;
  • un blocage de niveau moyen lui empêchera d'accéder à un site au contenu destiné aux adultes, pornographique, évoquant les drogues, les armes, ou utilisant un langage haineux. Windows gère ces critères et la restriction peut être plus sévère que prévue ;
  • le profil personnalisé vous permet de choisir quels types de contenus doivent être bloqués parmi une sélection ;
  • la restriction haute enfin bloque tous les sites, sauf ceux approuvés comme proposant du contenu pour enfants.
Une dernière possibilité permet l'accès à des sites clairement autorisés par vos soins dans ce que Windows appelle la liste verte tandis que son pendant, la liste rouge, recense tous les sites Web explicitement bloqués. Vous pouvez éditer cette liste et la modifier aussi souvent que cela est nécessaire. Une option permet enfin de n'autoriser l'accès qu'aux sites présents sur la liste verte.

02413808-photo-blocage-web.jpg
   
02413820-photo-listes-verte-et-rouge.jpg

Notez que vous pouvez également bloquer ou au contraire autoriser le téléchargement sur les sites autorisés.


Etape 4 : Etablissez un calendrier d'accès au PC



Windows propose un moyen de limiter l'utilisation du PC pour chaque compte contrôlé par l'administrateur. À l'accueil du contrôle parental, cliquez sur le lien « Limites de durée » pour voir apparaître un calendrier : les cases blanches représentent les plages horaires pendant lesquelles votre enfant peut accéder à l'ordinateur, les cases bleues sont celles où son accès lui sera interdit. Notez que le fait de glisser votre souris en maintenant le bouton de gauche enfoncé pourra vous permettre de « remplir » plus facilement votre tableau.

02413822-photo-plages-horaires.jpg


Etape 5 : Contrôlez l'utilisation des jeux vidéos



Le jeu vidéo est l'une des occupations privilégiées des enfants sur un PC. Windows propose donc tout naturellement des options pour gérer cet usage. À l'accueil du module de contrôle parental, cliquez sur « Jeux ». Si vous autorisez le lancement de jeux sur l'ordinateur, vous pouvez toutefois sélectionner les programmes à exécuter :
  • en utilisant la classification des jeux proposée par Microsoft. Basée sur le système PEGI (pour Pan European Game Information), elle permet d'empêcher ou d'autoriser l'exécution d'un jeu en fonction de l'âge de l'enfant. Tout jeu qui ne contiendrait pas d'informations permettant de le classer peut également être bloqué.
  • en bloquant ou en autorisant un jeu directement, via le lien « Bloquer ou autoriser des jeux spécifiques ». Notez que seuls les jeux utilisant le système PEGI apparaissent dans cette liste.

02413816-photo-jeux.jpg
   
02413818-photo-jeux-classification.jpg


Etape 6 : N'autorisez que certains programmes



Tout comme il est possible de bloquer ou d'activer un jeu spécifiquement, le contrôle parental permet d'autoriser ou d'interdire l'exécution d'une application, quelle qu'elle soit, via le module « Autoriser ou bloquer un programme spécifique » de l'accueil. Cliquez sur ce lien pour voir apparaître une liste exhaustive des exécutables présents sur votre ordinateur. La tâche peut s'avérer longue et fastidieuse, mais il est possible de ne sélectionner que quelques éléments de cette liste, correspondant aux applications auxquelles votre enfant aura accès.

02413824-photo-programmes.jpg



Quel changement pour Windows 7 ?

0073000002360946-photo-dvd-windows-7.jpg
Si la majeure partie du contrôle parental de Windows Vista est reprise à l'identique sur Windows 7, quelques changements importants figurent tout de même dans le dernier OS de Microsoft. Le plus important concerne l'absence des réglages concernant le Web et celle du rapport d'activité. Il est toutefois possible d'activer ces deux options en téléchargeant un module complémentaire via votre compte Windows Live. Le rapport d'activité et surtout le filtrage Web reprennent alors place, mais nécessitent systématiquement la connexion à votre compte Windows Live. Cette connexion autorise deux nouvelles fonctionnalités à savoir la gestion des contacts Windows Live Messenger, Hotmail et Spaces, ainsi que la possibilité de recevoir des demandes de votre enfant si ce dernier désire, par exemple, accéder à un site Web qui n'est pas référencé dans votre liste verte.


Pour aller plus loin


Voici quelques articles dont la lecture pourra vous faire progresser dans le domaine :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top