Dix lecteurs MP3 à moins de 80 euros

27 avril 2009 à 11h23
0

Sony NWZ-W202 : le tout intégré

012C000002025438-photo-sony-nwz-w202.jpg

Le NWZ-W202 vient juste de voir le jour. A l'heure où nous écrivons ces lignes, il n'a pas encore été recensé par notre comparateur. Vous le trouverez par contre sur la boutique Sony Style à 79 € en 2 Go. Pourquoi cette allure de mutant ? Parce qu'il s'agit d'un casque lecteur MP3, tout-en-un. Etant à la base destiné aux joggeurs, tous ceux qui courent ou pratiquent un sport régulier devraient suivre attentivement ce qui suit. En effet, le casque tient parfaitement bien en place. Il est de type neck lace, c'est-à-dire qu'au lieu du classique serre-tête, le casque est doté d'une armature souple qui contourne les oreilles et passe derrière la tête. Léger, le W202 s'avère plutôt agréable à porter. Il faudra cependant veiller à bien adapter les embouts intra-auriculaires (trois tailles fournies) à vos oreilles pour ne pas ressentir de gêne et pour optimiser la qualité sonore. Une fois posé, les gens autour de vous ont simplement l'impression que vous avez deux oreillettes Bluetooth : c'est un peu étrange mais pas ridicule comme c'est souvent le cas avec ce type de tout-en-un.

00FA000002030798-photo-sony-w202-pos.jpg
00FA000002030800-photo-sony-w202-embouts.jpg

Le W202 posé et les différents embouts intra-auriculaires


Les deux écouteurs sont reliés entre eux par un aimant : dès que vous les séparez le baladeur s'allume. En matière d'ergonomie, Sony a fait simple et c'est tant mieux. Déjà toutes les commandes sont sur la même oreillette droite. Un bouton double pour le volume, un interrupteur pour activer le mode aléatoire, et une molette multifonction. Cette dernière est plutôt bien étudiée. Quand on la tourne on fait passer les chansons. Si on la presse, on met le baladeur en pause. Et lorsqu'on la maintient enfoncée, on active la fonction Zappin. Késako ? C'est un mode où le baladeur survole rapidement toute votre musique, en vous faisant écouter de courts extraits, afin que vous retrouviez plus rapidement le morceau désiré. Dès que vous tombez sur la piste souhaitée, pressez la molette et la chanson repart au début. Par défaut, les extraits durent environ 4 secondes, mais vous pouvez paramétrer la fonction en mode long (15 secondes environ) en maintenant la molette enfoncée en cours de Zappin. Une voix vous prévient Zappin in, out, long ou short. Bien vu !

00C8000002031150-photo-sony-w202-aimants.jpg
00C8000002031152-photo-sony-w202-molette.jpg
00C8000002031154-photo-sony-w202-shuffle.jpg

Les commandes du W202 en détail


Grâce à ses écouteurs intra-auriculaires, le W202 délivre un son puissant, avec des basses profondes. Les amateurs de musique classique diront même que le son est trop typé, pas assez cristallin. Mais avec tous les autres styles de musique, le rendu est vraiment dynamique ! Par contre, le baladeur est dépourvu de sortie audio : impossible de le relier à des enceintes par exemple. Pour le relier à l'ordinateur, disposez le W202 sur son socle et copiez/collez votre musique. Le débit de 2,24 Mo/s est un peu au-dessus de la moyenne. Quant à l'autonomie, elle est meilleure que prévu : plus de 15h au lieu des 12 h annoncées par Sony ! Notez enfin que le constructeur fournit un étui en plastique, qui permet de solidariser les deux écouteurs.

00FA000002031182-photo-sony-w202-socle.jpg
00FA000002031184-photo-sony-w202-tui.jpg

Le W202 sur son socle et avec son étui


Conclusion

Le prix du W202 est situé dans la fourchette haute de la limite que nous nous étions fixée. Pour 2 Go de capacité seulement, le W202 est un peu cher. Mais il offre une qualité d'écoute de haut niveau, malgré l'absence de réglages, et un confort étonnant. Ceux qui ont la bougeotte ou qui ne supportent plus de s'emmêler les pinceaux avec les fils des écouteurs apprécieront. Un concept particulier mais très réussi dans son genre !

Sony NWZ-W202

Les plus
+ Qualité audio
+ Ergonomie bien pensée
+ Dispositif confortable
+ Autonomie très correcte
Les moins
- Prix au gigaoctet élevé
- Concept particulier
- Pas de réglage du son
Qualités audio
Ergonomie
Autonomie
Vitesse de transfert
3


Apple iPod Shuffle : la rigidité à toute épreuve

012C000002025424-photo-ipod-shuffle.jpg


Nous voilà enfin au tant attendu iPod Shuffle ! Commençons par les premières impressions, en détaillant apparence et prise en main. Apple n'a pas l'habitude de décevoir ses fans, et à priori, ça n'est pas avec le Shuffle que ça va commencer. Le baladeur est superbe, à la fois sobre et original. La finition, en aluminium anodisé pour le corps et en acier inoxydable pour le clips, dépasse tous les compétiteurs de ce comparatif. Pas un bruit parasite quand on actionne la pince, pas un millimètre de matière qui déborde à un endroit ou à un autre : la qualité de construction est parfaite. Et sa petitesse est stupéfiante ! Du grand art, signé Apple.

00FA000002031266-photo-apple-ipod-shuffle-pince.jpg
00FA000002031268-photo-apple-ipod-shuffle-taille.jpg

Clips du Shuffle et aperçu de sa taille


On a beau chercher, et le tour est vite fait, le Shuffle ne dispose que d'un seul bouton à trois positions : OFF, lecture continue et lecture aléatoire. Comment fonctionne-t-il ? Tout passe par la télécommande incrustée sur le fil droit des écouteurs. Elle est tout aussi laconique : un espace au centre, deux logos + et -. Avec une pression au centre, vous enclenchez la lecture ou mettez le baladeur en pause. Une double pression, vous passez à la chanson suivante. Et attention, ça se complique, une triple pression pour revenir à la chanson précédente... Pas très naturel tout ça, ni franchement commode. Surtout que la télécommande est située très haut sur le fil, à 10 cm de l'oreille donc en dehors du champ de vision. Il aurait été plus judicieux de la placer au niveau où les fils se séparent. Mais l'autre problème majeur qui est posé, c'est que si vous voulez utiliser d'autres écouteurs ou un casque, vous ne pourrez ni contrôler le volume ni passer les chansons !

00C8000002031328-photo-apple-ipod-shuffle-bouton.jpg
0096000002031330-photo-apple-ipod-shuffle-couteurs.jpg
00C8000002031332-photo-apple-ipod-shuffle-t-l-commande.jpg

Le bouton du Shuffle, ses écouteurs et la télécommande


L'autre fonction, moins indispensable, dont vous serez privés si vous optez pour d'autres écouteurs, c'est la bien nommée VoiceOver. Lorsque vous maintenez enfoncé le bouton du milieu de la télécommande, le volume sonore diminue en fondu et une voix vous communique le nom de la chanson et de l'artiste ! Détail amusant : si vous écoutez du Radiohead, c'est une femme qui parle en anglais, avec du Gainsbourg, c'est une femme française cette fois, et avec du Björk, c'est un monsieur qui roule les R, probablement en islandais. Assez bluffant ! D'après Apple, le VoiceOver parle 14 langues. Notez par contre que la technologie nécessite que vos MP3 soient bien taggués. Et parfois, même avec les bons tags, la voix ne sait pas trop comment prononcer le nom de la chanson et épelle lettre par lettre. Mais dans l'ensemble, c'est réussi.

Qu'est-ce que le Shuffle a dans le ventre ?

Le Shuffle délivre une bonne puissance sonore. La qualité des écouteurs est... comme d'habitude. Le son est très propre, avec un rendu sans coloration, mais manque franchement de basses. Si vous écoutez du hip-hop, du rock, du disco ou de l'électro (liste non exhaustive), vous serez vraisemblablement déçus. C'est donc là qu'on voit la vraie limite de l'iPod Shuffle : d'un côté le baladeur est quasi inutilisable avec un casque tiers, de l'autre les écouteurs fournis n'offrent pas une consistance audio suffisante. Pourquoi donc avoir tout architecturé autour d'une paire d'écouteurs aussi banale ? Reste à espérer qu'Apple va accorder des licences à des constructeurs tiers, comme Boose ou Sennheiser, pour proposer d'autres casques compatibles Shuffle...

Pour transférer votre musique (formats MP3, AAC avec ou sans DRM, AIF, WAV ou Apple Lossless), il faudra impérativement utiliser iTunes : pas de copier/coller chez Apple ! En guise de consolation, Apple autorise l'utilisation du Shuffle comme clé USB. Les synchronisations se font assez rapidement, avec un taux de transfert de 2,60 Mo/s. Côté autonomie, bonne surprise, le Shuffle a dépassé ses 10h théoriques de 2h30 !

00FA000002031426-photo-apple-ipod-shuffle-connectique.jpg
00FA000002031428-photo-apple-itunes.jpg

Connectique USB par la prise casque et iTunes


Conclusion

Apple nous avait habitués à une certaine rigidité en imposant son logiciel iTunes, maintenant la firme de Cupertino franchit un cap en inventant un concept baladeur-écouteurs siamois. Tout ça pour quoi ? La fonction VoiceOver ? Ludique mais pas indispensable. L'ergonomie d'une télécommande ? Pas si pratique que ça, le Shuffle 2G ou le YP-S2 de Samsung sont plus simples à manipuler. La qualité audio ? Propre mais trop lisse pour plaire à toutes les oreilles. Et à 79 € les 4 Go, on a franchement l'impression de ne pas en avoir pour notre argent. Au final, seuls les adeptes risquent de craquer pour la marque à la pomme croquée.

Apple iPod Shuffle

Les plus
+ Design et finition léchés
+ Autonomie raisonnable
+ Système d'attache par clips
Les moins
- Télécommande pas si pratique
- Ecouteurs moyens et imposés
- Pas de transfert de musique en UMS
- Prix assez élevé
Qualités audio
Ergonomie
Autonomie
Vitesse de transfert
2
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Un chercheur lance une pétition pour rendre gratuits les articles liés au réchauffement climatique
Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Dyson laisse tomber son projet de voiture électrique
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top