Mac mini : plus petit le Macintosh !

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
25 mars 2005 à 18h45
0

Opération spatule !

Inutile de nous éterniser plus longuement sur l'aspect extérieur du Mac mini : disons simplement que la machine d'Apple est en apparence très bien pensée et que son esthétique générale devrait remporter un certain succès. Pour parvenir à ce résultat, Apple a toutefois utilisé quelques ruses « de Sioux » que l'on découvre au moment d'ouvrir, ou plutôt d'essayer d'ouvrir le Mac mini ! Alors que dans la majorité des cas, l'ouverture d'un ordinateur se fait par l'enlèvement de quelques vis sur sa face arrière, ici c'est à une véritable « spatule party » que nous convie Apple. Pas de vis, pas d'ergot ou de glissière à faire jouer, il n'y a strictement rien de « visible » pour démonter la machine et pour accéder aux entrailles. Il faut se munir d'une spatule que l'on fait glisser par le dessous du Mac mini afin de libérer les clips de rétention. Ceci effectué, la coque externe peut être démontée presque facilement.

00D2000000123132-photo-apple-mac-mini.jpg
00D2000000123133-photo-apple-mac-mini.jpg
00D2000000123134-photo-apple-mac-mini.jpg

00D2000000123135-photo-apple-mac-mini.jpg
00D2000000123136-photo-apple-mac-mini.jpg
00D2000000123137-photo-apple-mac-mini.jpg

Le démontage du Mac mini n'est pas difficile une fois que l'est parvenu à démonter la coque externe !

Les photos que nous avons prises de l'intérieur du Mac mini sont assez éloquentes : c'est très serré là-dedans ! Il faut dire qu'au regard du tableau disponible en page précédente, on voyait mal comment Apple avait fait tenir autant d'éléments dans si peu de place. La réponse est finalement assez simple et tient en un mot : miniaturisation. Apple s'est tout bonnement inspiré du design des Ordinateurs Portables et leur a emprunté nombre d'éléments. Le premier d'entre eux qu'il faut retirer pour accéder au reste de la machine est le lecteur optique. Il s'agissait dans notre cas du modèle de base, un combo lecteur DVD / graveur CD-RW produit par Matsushita, mais Apple propose en option un SuperDrive (graveur CD-RW et DVD±RW) pour 100 euros de plus. Détail non négligeable qui explique le coût élevé du périphérique : le Mac mini n'accepte qu'un lecteur au format « slim », celui utilisé sur les portables.

Une fois démonté, celui-ci laisse apparaître un autre composant emprunté au monde du portable : un disque dur format 2"1/2. Beaucoup plus petits que les modèles destinés aux machines de bureau, ces disques ont récemment fait de gros progrès en termes de performances. Hélas et quelle que soit la capacité choisie (40 Go ou 80 Go), Apple fait confiance à des modèles Toshiba limités aux 4200 tr/mn. Pour le démonter, il faut en fait démonter toute la carène plastique qui intègre l'unique ventilateur de la machine. Relativement simple, cette opération permet de remarquer plus aisément l'unique connecteur mémoire. Si la carte mère du Mac mini permet un maximum de 1 Go de RAM, il faudra faire attention au moment de l'achat, car Apple ne livre en standard qu'une trop petite barrette de 256 Mo. À côté de cet emplacement mémoire, on notera aussi la présence du module WLAN / Bluetooth optionnel et de ses deux antennes.

00D2000000123138-photo-apple-mac-mini.jpg
00D2000000123139-photo-apple-mac-mini.jpg
00D2000000123140-photo-apple-mac-mini.jpg

Le disque dur 4200 tr/mn (photo de droite) n'est pas rédhibitoire, mais il handicape un peu la machine malgré tout

Près des connecteurs réseau, l'oeil habitué identifiera sans peine le radiateur noir du processeur PowerPC G4. Peu gourmand et « seulement » cadencé à 1.25 GHz ou à 1.42 GHz, ce processeur chauffe beaucoup moins que les derniers produits d'Intel par exemple. Apple a profité de cette liberté que lui donnait le G4 pour concevoir un système de refroidissement minimaliste. En démontant complètement la machine, on peut sortir la carte mère du boîtier et ainsi la retourner pour découvrir les derniers composants importants. À côté de puces Agere ou Broadcom pour la gestion du FireWire ou du réseau, on notera la présence du chip graphique ATI Radeon 9200. Afin de gagner en place, Apple a choisi d'intégrer purement et simplement ce composant à la carte mère de son Mac mini et de lui adjoindre 32 Mo de mémoire dédiée. Ce que l'on gagne en confort et en espace, on le perd en évolutivité : aucun port d'extension (AGP, PCI) n'est disponible sur le Mac mini.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Renault accuse une perte nette de 141 millions d'euros en 2019
L'Europe s'est équipée de parcs éoliens offshore d'une capacité record de 3,6 GW en 2019
Contre toute attente, les Mac auraient été deux fois plus touchés par les malwares en 2019
Les jeux Activision-Blizzard retirés du service GeForce Now
Volkswagen et E.ON dévoilent un projet de stations de charge rapide pour véhicules électriques
Des températures supérieures à 20 °C enregistrées pour la première fois en Antarctique
Pour les USA, Huawei peut secrètement accéder aux portes dérobées des opérateurs
L'iPhone 11 Pro émet deux fois plus de radiations que la limite recommandée
Citroën devrait dévoiler une voiture électrique particulièrement abordable le 27 février
Le Batman interprété par Robert Pattinson se dévoile en vidéo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top