Comparatif des logiciels d'authoring DVD

Julien
28 septembre 2004 à 18h30
0

Performances

00051152-photo-configuration-compl-te.jpg
Qui l'eut cru ? Les tests de performances s'insinuent jusque dans les comparatifs logiciels tant les écarts que nous avons pu relever entre nos différents cobayes sont importants. C'est naturellement la phase de transcodage qui prend plus ou moins de temps en fonction du logiciel. Pour se faire une idée précise des performances de chacun des protagonistes nous avons utilisé le même fichier en entrée, un AVI de 1.2 Go utilisant le codec Indeo 5. Chacun des logiciels offrant des réglages de sortie différents, nous avons opté pour l'utilisation systématique du mode 'haute qualité'. L'ensemble des tests a été exécuté sur la plate-forme suivante :
  • Carte mère DFI Infinity i865PE,
  • Intel Pentium 4E 3.2 GHz,
  • 2x512Mo Corsair TwinX PC3200 LL,
  • NVIDIA GeForce 6800 GT,
  • Disque dur Maxtor 80Go UDMA 133 7200 RPm
Le système d'exploitation retenu étant bien entendu Windows XP Professionnel Service Pack 2.

00100725-photo-comparo-authoring-dvd-graph-des-temps-de-transcodage.jpg

La grande surprise vient ici des piètres performances de Nero Vision Express qui met presque trois quarts d'heure pour transcoder notre fichier AVI, alors que MyDVD 6.0 met à peine dix minutes à vidéo et qualité équivalente ! Le logiciel de Cyberlink montre lui aussi ses limites avec près de trente minutes pour transcoder les 1 Go de notre vidéo initiale. Encore DVD 1.5 et Roxio DVD Builder sont quant à eux au coude à coude, alors que curieusement Ulead DVD Movie Factory 3.0 est assez rapide. Avec 11 minutes relevées au compteur, Sonic DVDit 5 est assurément le logiciel le plus véloce de notre sélection. Toutefois il faut bien voir que notre exercice consistait à transcoder un AVI en MPEG2 ce qui reste simple, les performances de nos divers protagonistes peuvent grandement évoluer en fonction du fichier source. Il suffirait par exemple que celui-ci soit au format DivX pour changer la donne...

Quid de la qualité ?

00100763-photo-comparo-authoring-dvd-image-quality.jpg

La qualité est un point essentiel lors de la conception d'un DVD. Partant de ce constat, il nous fallait vérifier, au delà des performances, que la compression MPEG 2 proposée par les différents logiciels était bien de qualité. Le moins que l'on puisse-dire est qu'aucune différence majeure ne saute à l'oeil nu lors des séances de visualisation et il faut décortiquer à la loupe certaines scènes pour observer d'infimes différences sur des motifs chargés. Au global les capacités de compression MPEG2 des logiciels d'authoring DVD qu'ils soient professionnels ou grand public sont donc très bonnes et ce n'est pas sur ce terrain que l'on pourra les critiquer.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

En Allemagne, Tesla condamnée pour
En réponse à des accusations de harcèlement des têtes tombent chez Ubisoft
Microsoft Flight Simulator sortira le 18 août sur PC
Flight Simulator sortira en version physique en Europe... en 10 DVD
Nissan Ariya : le crossover électrique se dévoile et promet jusqu'à 500 km d'autonomie
Nokia annonce pouvoir passer 3 millions d’émetteurs 4G à la 5G via une mise à jour logicielle
Apple : la justice européenne donne raison à la firme et à l'Irlande, l'amende de 13 milliards annulée
Taxe GAFA : 1,3 milliard de dollars de frais de douane pour la France... et 6 mois pour changer la donne
Apple anticiperait une forte hausse des achats de MacBook Pro
Voiture électrique : quelles sont les habitudes de roulage et de recharge des Français ?
scroll top