Les réseaux locaux sans fil

Par Kalyst
le 13 décembre 2001
 0
Les réseaux informatiques ont été créés pour permettre la communication entre plusieurs systèmes de conceptions et de fabrications pouvant être totalement différents.

Afin d'arriver à ce résultat, plusieurs organismes internationaux ont dû instaurer des règles de communication : les protocoles. Une fois ces protocoles établis, la mise en pratique a été rendue possible.

A l'origine destinés aux entreprises ou administration, les architectures et protocoles réseaux ont connu maintes améliorations et simplifications allant de l'utilisation de la fibre optique pour assurer des débits élevés sur de grandes distances, à la norme RJ45 permettant de simplifier la connexion du réseau.

En ce début de 21ème siècle, les réseaux locaux informatiques connaissent deux évolutions importantes. D'une part, l'utilisation courante du réseau local chez les particuliers, dûe en grande partie à Internet et, d'autre part, l'arrivée en masse des ordinateurs et autres matériels mobiles.

Pour cela il faut trouver une technologie permettant de simplifier le câblage du réseau chez un particulier et de préserver la mobilité des produits portables. Un seul principe permet de concilier les deux, le sans fil.

0092000000051372-photo-wireless.jpg
Toutefois autant la solution peut de prime abord paraître simple, autant elle est complexe à mettre en place pour plusieurs raisons. Il faut tout d'abord développer une technologie proposant le plus d'avantages possibles comme une longue portée, le franchissement d'obstacles (murs) et surtout un prix bas. Une fois cette technologie trouvée, il faut l'adapter aux normes en vigueur sur tous les continents. Ainsi, si plusieurs normes sont d'ores et déjà disponibles et utilisées, aucune d'entre elles n'a réussi à prendre le dessus sur les autres et s'affirmer comme nouveau standard.

L'IrDA, plus communément appelé infrarouge, est actuellement la technologie de transmission sans fil la plus répandue. Malgré un coût très bas, l'IrDA présente deux inconvénients majeurs : un temps de réaction très lent et l'obligation de maintenir l'émetteur dans le faisceau de réception sans obstacle en chemin.

De ce fait, une seule technologie semble faire l'unanimité chez les différents fabricants : la transmission par ondes radio, qui ne possède pas les inconvénients rencontrés avec la transmission infrarouge et dont les coûts de production ne cessent de baisser. Deux normes utilisant la technologie de transmission par ondes radio ont déjà pris un ascendant sur le marché, l'IEEE802.1 et le très médiatique Bluetooth. A côté de ces deux favoris, d'autres normes moins connues, comme le HomeRF ou l'HiperLAN/2, peuvent prétendre à une standardisation future de par leur caractéristiques séduisantes.

Avant de parler plus en détails de ces différentes normes, nous allons aborder les principaux modes de fonctionnement des réseaux sans fil à fréquence radio avec leurs avantages et inconvénients.
Modifié le 18/09/2018 à 11h59
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Auchan, Carrefour, Casino... les tests de magasins 100% automatiques se multiplient
Notre sélection des meilleurs films et séries à voir en avril sur Netflix et Amazon
Sophia, le robot humanoïde, parlera IA lors d'un Sommet Digital à Kigali
Samsung : une mise à jour du Galaxy S10 apporte un mode photo de nuit
La PS5 proposera
Des satellites bientôt mis en orbite pour identifier les plus gros pollueurs de la planète
Informatique quantique : où en est-on ?
Test Huawei P30 Pro : le nouveau champion de la photographie
Google Chrome : un mode Lecture pourrait bientôt être déployé
Redécouvrez l'intérieur de la cathédrale Notre-Dame grâce à la réalité virtuelle
BlackBerry Messenger (BBM) va fermer ses portes le 31 mai prochain
Salon de Shanghai - Lotus Type 130, l'hypercar qui pourrait faire renaître la marque
Google dévoile son premier assistant connecté pour la voiture : Anker Roav Bolt
Des chercheurs pensent que les voitures volantes permettront de sauver l’environnement
Les vélos électriques ont vu leurs ventes augmenter de 21% en 2018
scroll top