USA : un an de prison ferme pour le pirate de Wolverine

21 décembre 2011 à 11h23
0
00FA000004836272-photo-x-men-origins-wolverine.jpg
Un an de prison ferme : c'est la peine qui vient d'être prononcée à l'encontre de Gilberto Sanchez, l'Américain reconnu coupable du piratage du film X-Men Origins: Wolverine en avril 2009. Une peine particulièrement sévère pour le piratage d'un seul et unique film.

L'affaire avait fait grand bruit en 2009, puisque le film de la Fox s'était retrouvé en ligne un mois avant sa sortie mondiale en salle dans une version non définitive. La copie de Wolverine avait clairement fuité des studios de post-production et présentait le long-métrage non finalisé, accumulant les écrans verts et autres câbles apparents durant les scènes d'action. Face à la déferlante du fichier sur de nombreux trackers BitTorrent, le studio hollywoodien avait alors fait appel au FBI pour enquêter.

L'enquête a permis de remonter jusqu'à Gilberto Sanchez, qui prétend avoir, à la base, acheté la copie du film à « un coin de rue » près de son domicile dans le Bronx, et l'avoir ensuite mise en ligne via MegaUpload. L'internaute a plaidé coupable dans l'affaire, mais cela n'a rendu la juge Margaret Morrow plus clémente : cette dernière a qualifié les faits « d'extrêmement graves » et a décidé de faire de Gilberto Sanchez un exemple, en le condamnant à un an de prison ferme.

« La peine de prison fédérale rendue dans cette affaire envoie un message fort pour dissuader les éventuels pirates d'Internet » a déclaré un porte-parole du tribunal. « Le ministère de la Justice va poursuivre et juger les personnes qui cherchent à voler la propriété intellectuelle dans le pays ». L'origine exacte de la fuite du film des studios de post-production n'a, quant à elle, jamais été dévoilée.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Marvel Cinematic Universe : le guide complet pour regarder (ou non) les films et séries du MCU dans le bon ordre
E3 2021 : des stands virtuels et d'autres animations dématérialisées au programme
Un revenu universel en crypto-monnaie : douce utopie ou vraie bonne idée ?
PS5 : Sony travaille en ce moment sur plus de 25 exclusivités
Test Sony Bravia XR-55X90J : une alternative intéressante aux téléviseurs OLED ?
FLoC : Brave, DuckDuckGo, GitHub, WordPress… Pourquoi une telle levée de boucliers contre Google ?
PS5 : Sony dévoile deux nouveaux coloris pour la manette DualSense
Cent ans après : la carte de crédit, produit d'une utopie
Test ASRock B560M Steel Legend : parce que le Z590 n'est pas forcément indispensable
Test de Mass Effect Édition Légendaire : une trilogie qui fait toujours son petit effet
Haut de page