Moscou enquête sur un gang spécialisé dans le chantage en ligne

01 juin 2018 à 15h36
0
La police russe annonce qu'elle enquête actuellement sur un gang qualifié de criminel versé dans l'installation de ransomwares. Ces « rançongiciels » (si, si) sont des malwares qui capturent des données personnelles associées à un contact défini. Les hackers peu scrupuleux s'en servent alors comme monnaie d'échange.
00A0000002290598-photo-russie-map.jpg

Ces hackers, a priori de nationalité russe, seraient parvenus à gagner par cette manière plusieurs millions de dollars. Des dizaines de milliers d'internautes auraient ainsi été touchés par cette vaste escroquerie.

La police estime que 10 personnes sont au centre de cette entreprise transnationale entre la Russie, l'Ukraine, le Belarus et la Moldavie. Ces hackers utilisaient des sites d'informations pour diffuser leur logiciel malveillant. Ils demandaient alors aux victimes d'envoyer un SMS afin de recevoir un code censé débloquer les postes vérolés. Le site Computerworld estime alors le coût du SMS entre 9,72 dollars et 30 dollars.

Pourtant, si ce malware ne semble pas sophistiqué, il apparaît gênant puisqu'il se contente de bloquer un poste en demandant un code. Sans ce sésame, impossible de progresser davantage.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Motorola DEFY, contre vents et tempêtes
Z515, Z305 : nouveaux hauts parleurs portables chez Logitech
Buffalo dévoile un lecteur de Blu-ray 3D portable
Saisie tactile : Swype débarque sur Symbian S60
Les FAI américains pourraient devenir des garants de la propriété intellectuelle
Le Milestone 2 officiellement annoncé par Motorola
Virgin Mobile renouvelle ses forfaits et s'ouvre au Blackberry
Le pack famillial de Windows 7 de retour pour le premier anniversaire de l'OS
AOL rachète la firme mobile Rally Up
Amazon aussi pourrait lancer un service de TV en ligne
Haut de page