L’armée US admet l’existence d’une faille sur son réseau en… 2008

26 août 2010 à 11h30
0
Le gouvernement américain vient de confirmer officiellement que les réseaux de la Défense ont bien été visités en 2008. Selon une note publiée sur le site du secrétariat aux affaires étrangères des Etats-Unis, l'adjoint à la sécurité William Lynn admet qu'une vulnérabilité était utilisée via une clé USB. Elle permettait alors d'accéder à des données protégées...
00A0000002729510-photo-un-an-saint-cyr-l-cole-des-chefs-de-l-arm-e-fran-aise.jpg

Lynn confirme donc qu'une faille était bien présente à cause d'une clé USB vérolée qui aurait été branchée sur un ordinateur portable d'une base de l'armée. Le malware a ensuite transité vers le réseau central de commandement américain. Il a alors été capable d'accéder à des documents classifiés ou non.

Le responsable témoigne : « Le malware pouvait agir de manière silencieuse et communiquer certains plans d'opérations à des oreilles inconnues ». Bien que William Lynn ne précise pas si des documents classés ont été dérobés par cette manière, il admet tout de même que l'intrusion a bien existé puisqu'il la qualifie de « plus grande faille repérée sur les réseaux de l'armée américaine ».

Du coup, les services de l'armée ont lancé l'opération « Buckshot Yankee », une purge des systèmes informatiques organisée afin de sécuriser le réseau et prévenir de nouvelles infections. De même, les clés USB sont désormais bannies...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
scroll top