Les Etats-Unis ferment neuf sites de warez

Olivier Robillart
Publié le 01 juillet 2010 à 14h28
Le département de la sécurité Intérieure américaine annonce avoir mené à bien une opération contre certains sites « hors-la-loi ». 9 sites proposant des films piratés en téléchargement viennent d'être fermés. L'opération est de grande ampleur puisque les sites étaient présents non seulement aux Etats-Unis mais également aux Pays-Bas.
00A0000000656734-photo-warez-p2p-acceleration-patch.jpg

Le milieu du warez vient de subir les conséquences de l'« Operation in our sites » du département de la Sécurité Intérieure. Les sites concernés ont été fermés mais également leurs avoirs financiers, provenant de comptes Paypal ou issus de la publicité, ont été saisis. En détail, ces 9 sites étaient enregistrés aux Etats-Unis mais hébergés aux Pays-Bas.

Toujours est-il que TVShack.net, PlanetMoviez.com, ThePirateCity.org, Movies-Links.TV, FilesPump.com, Now-Movies.com, ZML.com, NinjaVideo.net ou encore NinjaThis.net sont à présent fermés. Le juge Preet Bharara, du district sud de New-York a motivé sa décision en estimant que : « la copie criminelle opérée à l'échelle du Web fait perdre des milliards de dollars à l'Economie américaine. Cela se traduit en pertes d'emplois (...) C'est pourquoi nous pensons que si votre modèle économique est le piratage, vous n'aurez pas de fin heureuse. »

D'ailleurs un haut responsable de la MPAA a rappelé que « le vol de propriété intellectuelle est un crime grave et notre gouvernement a fait de cette lutte une priorité ». Une position dure même si, dans ce cas les sites n'hébergeaient pas de fichiers directement.

Cette opération a été rendue possible par la coopération entre acteurs de la filière cinématographique et les forces de sécurité. La puissante MPAA (Motion Picture Association of America) mais également la Director's Guild ont ainsi épaulé la National Intellectual Property Rights Coordination Center (IPR), véritable bras armé de la lutte américaine contre le téléchargement illégal.
Olivier Robillart
Par Olivier Robillart

Mêler informatique, politique et journalisme tu essaieras ! Voilà ce que m'a demandé un jour un monsieur ridé tout vert qui traînait dans un square en bas de mon immeuble. J'essaie désormais de remplir cette mission en tant que rédacteur pour Clubic. Je traite principalement de politique numérique tout comme de sécurité informatique et d’e-Business. Passionné de Star Wars, de Monster Hunter, d’Heroic Fantasy et de loisirs numériques, je collabore régulièrement à de multiples projets vidéo de la rédaction. J’ai également pris la fâcheuse habitude de distribuer aux lecteurs leur dose hebdomadaire de troll via la Clubic Week.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.