Le hacker des stars risque jusqu'à 60 ans de prison

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000002295848-photo-hacker-logo.jpg
Chistopher Chaney, l'américain surnommé le « Hackerazzi » après son intrusion dans les données de plus d'une cinquantaine de stars d'Hollywood, a décidé de plaider coupable pour 9 des 26 chefs d'accusation qui pèsent contre lui. Il risque jusqu'à 60 ans de prison et 2,25 millions de dollars d'amende.

Ce hacker de 35 ans, résidant à Jacksonville, s'est principalement fait connaître en publiant des photos de Scarlett Johnansson dénudée, prises par cette dernière avec son téléphone portable. L'arrestation de Christopher Chaney en novembre 2011 avait mis en lumière que ce dernier était adepte de l'ingénierie sociale, et recueillait un maximum d'informations sur ses victimes pour répondre aux questions de sécurité de leur messagerie électronique, et installer discrètement des redirections vers d'autres adresses pour recevoir des copies des messages envoyés et reçus. Parmi ses cibles se trouvaient, entre autre, Christina Aguilera et Mila Kunis.

Actuellement jugé à Los Angeles, Chaney a déclaré être « profondément désolé » : « Ça a commencé par de la simple curiosité et puis c'est devenu une addiction, de voir l'envers du décor, ce qui se passe avec les gens que vous voyez sur le grand écran » a-t-il commenté, avant de conclure en avouant être « presque soulagé » que la police soit intervenue.

Selon les autorités, Christopher Chaney serait responsable d'une cinquantaine d'intrusions sur les messageries de célébrités féminines. Il a contre lui 26 chefs d'accusations, et compte plaider coupable pour 9 d'entre eux. Il risque jusqu'à 60 ans de prison et une forte amende, en plus d'éventuels dommages et intérêts qu'il pourrait devoir verser aux victimes.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le navigateur Opera 11.62 disponible au téléchargement
Nano-SIM : Apple promet des licences gratuites si son projet est retenu
Firefox : détails sur le système de mises à jour transparentes
Entreprises : Orange passe sa Livebox Pro à la v3
ARES, le fichier qui voulait lister les contestataires de PV
Le Chromebook de Sony se dévoile en images
Logitech Air Speaker : une enceinte AirPlay comme une autre ?
LibreOffice : un concept de travail collaboratif basé sur Telepathy
L'armée américaine ouvre son portail d'applications mobiles
L'UFC Que Choisir somme Free Mobile d'informer et d'indemniser ses clients
Haut de page