Un pirate des serveurs de la Nasa est arrêté en Roumanie

Par
Le 16 novembre 2011
 0
Robert Butyka, un pirate présumé, vient d'être arrêté par les services de police de Roumanie pour s'être infiltré dans les installations informatiques de la Nasa. En décembre 2010, les dégâts causés par son piratage avaient été estimés à plus de 500 000 dollars.

00fa000001777750-photo-nasa.jpg
Un pirate roumain de 26 ans a été arrêté par la police. Il est soupçonné de s'être introduit dans des serveurs appartenant à la Nasa le 12 décembre 2010. Pour ce faire, il aurait donc violé les systèmes de sécurité de l'agence spatiale américaine « causant des dommages estimés à 500 000 dollars », selon le FBI.

Robert Butyka aurait en effet introduit mais également modifié et détérioré certaines informations contenues dans les serveurs de la Nasa. Il serait même, selon l'accusation, parvenu à interrompre momentanément le fonctionnement de ces installations informatiques. Il est désormais entendu par les autorités et risque plusieurs années de prison ainsi qu'une forte amende.

A l'image de l'affaire Gary McKinnon, un anglais accusé d'avoir piraté 97 ordinateurs du Pentagone et de la NASA, les autorités américaines pourraient demander l'extradition de M. Butyka. Même si concernant le cas McKinnon, il se pourrait finalement qu'il soit jugé en Grande-Bretagne où il encourt une peine moins lourde, cette arrestation est le signe d'une collaboration accrue entre services roumains et la DIICOT (le département en charge d'enquêter sur le crime organisé et le terrorisme).

Par le passé, de nombreux hackers roumains ont soit été condamnés à de lourdes peines de prison ou extradés vers les Etats-Unis.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top