Le FBI enquêterait sur les Anonymous

10 novembre 2010 à 11h21
0
Les autorités américaines cherchent à en savoir plus sur les attaques Ddos orchestrées contre certains sites. Le site Cnet avance une information selon laquelle le FBI aurait interrogé différentes organisations concernées par ces attaques. Tous les ingrédients sont donc réunis pour qu'une enquête sur cette communauté débute.

00A0000000136266-photo-wallpaper-v-for-vendetta.jpg
Selon une source proche, les autorités fédérales « ont commencé à coopérer étroitement avec les différentes organisations ». Il faut dire que des sites d'ayants droit ou d'acteurs majeurs comme la RIAA ont été rendus indisponibles sans que cela ne change radicalement les positions prises par leurs responsables.

Enfin, le site rappelle que des sanctions ont déjà été prononcées comme pour cet étudiant américain qui a été condamné à 30 mois de prison pour avoir lancé des attaques Ddos contre des sites Web traitant de politique.

La question des attaques Ddos semble donc ne pas faire l'unanimité. Si le principe de l'action civique peut être retenu, les moyens sont plus douteux et contribuent à durcir le comportement des organisations visées. Le but obtenu est alors l'inverse de celui recherché...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
scroll top