L'Iran, la nouvelle cible d'Anonymous

01 juin 2018 à 15h36
0
012C000004227140-photo-operation-iran.jpg
Le groupement hacktiviste Anonymous a profité de la Journée internationale du travail du 1er mai pour apporter, à sa façon, son soutien au peuple iranien, en visant les sites institutionnels du pays.

« Le peuple iranien a l'admiration des Anonymous et du monde entier » déclare le groupe sur son site. « Nous pouvons voir que l'Iran souffre encore aux mains des détenteurs du pouvoir. Votre ancien gouvernement a repris le contrôle et tente de réduire le peuple au silence. Vos droits vous appartiennent. »

Sobrement intitulée Operation Iran, la manœuvre d'Anonymous a visé hier une dizaine de sites du gouvernement, actuellement en proie à une crise conséquente. Comme souvent, le collectif a utilisé massivement le logiciel LOIC (Low Orbit Ion Cannon, en référence à Command & Conquer) qui permet de réaliser des attaques DDOS (déni de service) mettant hors service les sites visés. La plupart des sites visés - parmi lesquels ceux de la police, du Ministère de la Justice ou du Parlement - sont de retour aujourd'hui, même si certains accusent une certaine lenteur.

Ce n'est pas la première fois qu'Anonymous prend part à des conflits locaux. RWW rappelle que le regroupement de hackers a récemment œuvré en Egypte, au Yémen ou encore en Tunisie.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

A Rio de Janeiro, Google Maps corrige le tir
Systèmes d'exploitation : Linux et Mac OS enregistrent les meilleures croissances
Eric Schmidt investit dans la pub vidéo en ligne
Intel Atom : la plateforme Cedar Trail met le cap sur l'ère HD
Windows Store : une boutique d'apps dans Windows 8 ?
Nokia Siemens finalise le rachat d'actifs de Motorola Solutions
GNOME3 se prépare pour Ubuntu 11.10
Le Texas perd 3,5 millions d'informations personnelles
Bloggie 3D : le caméscope de poche 3D de Sony arrive sur le marché
Samsung Galaxy S Wi-Fi : un baladeur aux faux airs de smartphone Android
Haut de page