La Corée du sud s'estime victime de cyberattaques

01 juin 2018 à 15h36
0
Le pays du matin calme aurait subi plusieurs cyber-attaques d'une provenance encore inconnue. Une quarantaine de sites officiels ministériels ou d'agences gouvernementales auraient ainsi été touchés.

00A0000001895312-photo-drapeau-cor-en-cor-e-du-sud.jpg
Même si aucun dégât n'a été recensé puisqu'une heure après l'attaque, tous les accès ont été rétablis, la Corée estime avoir été victime d'attaques Ddos. Ces dénis de services sont en général menés grâce à des réseaux botnets et parviennent à faire tomber plusieurs sites sous l'afflux de requêtes.

Selon l'AFP, une « quarantaine de sites Web de ministères ou d'agences gouvernementales » auraient été indisponibles provisoirement. L'attaque a visé les sites de la présidence sud-coréenne, mais également le ministère des affaires étrangères ou certains portails de la deuxième armée américaine présente Corée.

Les premières pistes tendraient à penser que la Chine pourrait orchestrer ces Ddos grâce à des « hacktivistes » ou hackers patriotiques, pour autant rien ne peut encore être confirmé. Pourtant, à en croire un partie des sud-coréens, son voisin du nord aurait constitué une unité spécialisée dans le piratage informatique...
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Sony Vaio YB : un ultra-portable élégant sous AMD Fusion
PX-PH5003 : un disque dur USB 3.0 chez Plextor
Intel : le rachat de McAfee est finalisé
Steam s'équipe d'une protection contre le détournement de compte
Cisco vise les PME avec une solution pour les communications unifiées
Le réseau Wordpress.com victime d'une attaque massive
Une startup va tenter d'invalider LE brevet de Paul Allen
Microsoft : pas de tablettes avant 2012
Google Maps 5.2 pour Android se sociabilise : Twitter et Latitude
Khronos annonce la version finale de WebGL 1.0
Haut de page