Microsoft utilise une finesse juridique pour démonter un réseau botnet

10 septembre 2010 à 15h02
0
La firme a trouvé un nouveau moyen pour lutter contre l'influence des réseaux botnets. Ces réseaux sont constitués d'un ensemble d'ordinateurs zombies dont la caractéristique principale est de chercher à infecter de nouveaux postes, et ainsi agrandir leur mainmise. Microsoft a décidé d'agir en justice contre le botnet baptisé Waledac.
00A0000002336060-photo-botnet-logo.jpg

La Cour du district Est de Virginie vient donc de décider de transférer les commandes de 276 noms de domaines à la firme de Redmond. Ces domaines serviraient de serveurs, utiles pour envoyer des instructions à des milliers de machines infectées. Dans un délai d'une semaine, les propriétaires « réguliers » devaient donc s'exécuter.

Le plus intéressant et alors de comprendre par quelle méthode Microsoft a obtenu cette autorisation. La firme a utilisé une procédure de droit américain appelée « ex parte ». Elle permet de prendre des mesures provisoires sans que l'accusé soit entendu, c'est-à-dire selon une procédure non-contradictoire. Dans ce cas précis, les accusés n'étaient pas présents à la Cour, ils auraient été simplement été avertis.

Le blog officiel de Microsoft justifie son action. Le réseau botnet Waledac avait intensifié son activité puisqu'il envoyait près de 1,5 milliard de spam par jour pour plus de 64 000 adresses IP uniques infectées.

Cette procédure initiée par la firme est la première en date. Reste donc à savoir si cette décision fera jurisprudence et poussera les éditeurs à agir de cette manière.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Un kit oreillette avec récepteur DVB-H chez Nokia
Asus se lance dans le PC de jeu avec un
L'Arcep prévoit 2 millions de fibrés en 2011
Android au premier rang des systèmes mobiles en 2014 ?
L'UMP achète le mot-clé perquisition sur AdWords
Fin de parcours programmée pour quatre processeurs Intel
Netgear partage la 3G du domicile à la voiture avec son nouveau routeur polyvalent
Quelques captures de Palm WebOS 2.0 ?
Public-Idées lance un
USA : 41,1 millions de minutes passées sur Facebook au mois d'août
Haut de page