Telegram veut lancer sa cryptomonnaie

14 janvier 2018 à 10h03
0
La messagerie chiffrée veut lancer le Gram, une cryptomonnaie pouvant servir de monnaie d'échange sur sa plateforme. Telegram lance pour son démarrage un tour de table record, en deux temps, qui atteindra jusqu'à 5 milliards de dollars, 20 fois plus que la plus importante ICO (initial coin offering, levée de jetons) à ce jour.

Le Gram servira en même temps la farouche pulsion d'indépendance anti-système de son patron Pavel Dourov, qui conserve un souvenir cuisant de ses relations passées avec les institutions financières traditionnelles.

Blockchain de troisième génération

La messagerie chiffrée Telegram est dans les starting-blocks. D'après des documents techniques internes très précis que s'est procurés Techcrunch, elle nourrit le projet de lancer sa propre plateforme de gestion d'une cryptomonnaie. Un moyen pour Telegram d'équiper de manière audacieuse sa messagerie d'un moyen de paiement, et plus encore.

Cette blockchain portera le nom de TON, comme Telegram Open Network. Les ingénieurs de Telegram la décrivent comme une blockchain de troisième génération après, dans l'ordre, Bitcoin et Ethereum. Moins gourmande en énergie, elle sera aussi plus efficace, capable de gérer des millions de transactions simultanément. Pour s'assurer du meilleur décollage possible du Gram, la monnaie virtuelle qui sera gérée par sa blockchain, Telegram mise sur une ICO (initial coin offering, une levée de jetons) en deux temps.

01F4000008737536-photo-telegram.jpg


Rapidement, une monnaie de référence ?

La première levée, de 500 millions de dollars, permettra à une poignée de gros investisseurs d'acheter une première fournée de jetons à tarif préférentiel. Une fois la confiance installée, l'ICO publique sera lancée, et atteindra jusqu'à 5 milliards de dollars, espère Pavel Dourov, le charismatique cofondateur en 2013 de Telegram. Il a comme atout la communauté de 180 millions d'utilisateurs de Telegram, tous usagers captifs en puissance du Gram. Un public de surcroît plutôt réceptif au concept de cryptomonnaie.

Le potentiel d'une cryptomonnaie adossée à un réseau social est énorme : Telegram a en tête le précédent de WeChat, dont la fonction de paiement a quasiment balayé l'argent papier en Chine. Décentralisé par la blockchain, le Gram offrira en plus anonymat et confidentialité aux transactions, rendues par ailleurs totalement gratuites. Des qualités précieuses dans certains pays, comme l'Iran, dans lequel Telegram est installé parfois sur presque 50 % des smartphones. Le Gram revêt enfin une importance politique pour le CEO de Telegram, Pavel Dourov : ce dernier est très soucieux de la préservation de son indépendance, depuis qu'il s'est fait évincer de sa précédente société, le réseau social russe VKontakte (VK).

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top