Microsoft notifiera ses utilisateurs face aux intrusions gouvernementales

31 décembre 2015 à 10h18
0
A son tour Microsoft a décidé d'afficher davantage de transparence et notifiera ses utilisateurs lorsque son réseau enregistre une attaque orchestrée par un gouvernement.

A l'instar de Facebook, Twitter ou Yahoo, Microsoft annonce vouloir renforcer davantage la sécurité de son réseau en alertant l'internaute si son compte (Outlook.com / OneDrive / Skype...) a été la cible d'une intrusion ou d'une tentative d'intrusion menée pour le compte d'un gouvernement.

L'éditeur de Redmond précise dans un communiqué que ces alertes ne signifient pas nécessairement que son infrastructure a été menacée mais que l'ampleur de l'attaque est particulièrement importante.

Face aux pratiques de surveillance massive mises en place par divers gouvernements, les géants de la high tech multiplient les rapports de transparence et n'hésitent plus à alerter les internautes impliqués. Ces dernières semaines, Facebook, Twitter et Yahoo ont mis en place des dispositifs similaires.

035C000008110132-photo-s-curit-security-banner-gb.jpg


Si Twitter suggérait de visiter le site du projet Tor ainsi que les mesures de protection recommandées par l'Electronic Frontier Foundation Microsoft suggère pour sa part d'activer l'authentification par deux facteurs.

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Allongé et endormi
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top