5% des utilisateurs de Google seraient victimes d'un adware sur leur machine

01 avril 2015 à 12h17
0
Google a publié les résultats d'une étude sur la publicité intrusive et plus particulièrement les adware installés sur les machines des internautes à leur insu.

Google explique que depuis le début de l'année, la société a reçu 100 000 plaintes émanant des utilisateurs du navigateur Chrome, victimes d'adware. Ces logiciels malveillants injectent littéralement de la publicité au sein des pages Web affectant leur lisibilité, mais générant également des erreurs réseau ou malmenant les performances du navigateur.

000000C807982305-photo-adware.jpg
000000C807982307-photo-adware.jpg


En partenariat avec l'université de Berkeley en Californie, Google annonce avoir lancé une étude dont les résultats finaux seront dévoilés au 1er mai prochain. Celle-ci a été menée sur 100 millions de pages vues sur les sites de Google au travers des navigateurs Chrome, Firefox et Internet Explorer.

Google explique que les adware ciblent aussi bien les systèmes Windows et OS X ainsi que les trois navigateurs. En outre, plus de 5% des internautes visitant les sites de Google auraient au moins un injecteur publicitaire installé sur leur machine. La moitié d'entre eux en disposeraient d'au moins deux et un tiers en auraient au moins quatre.

En outre, 34% des extensions pour Chrome injectant des publicités seraient directement classées en tant que malwares. Les chercheurs ont trouvé 192 extensions malveillantes. Avant d'être bloquées celles-ci affectaient 14 millions d'utilisateurs. Google indique avoir implémenté les technologies de ces chercheurs pour scanner automatiquement le Chrome Web Store à la recherche de nouvelles menaces potentielles.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Asus annonce l'arrivée en France des Transformer Book Chi et ZenBook Pro
Zayn Malik, ex-One Direction, rejoint Intel, Mooly Eden s'en va
Thecus N5810Pro : un NAS anti perte de données à batterie intégrée
Facebook accusé de traquer tous les internautes connectés ou non à son réseau
Quatre Chromebook à venir, dont trois sous les 200 euros
Lancement de l'Apple Watch : grands magasins, boutiques branchées et tapis rouge
Google Chromebit, une clé HDMI pour transformer un écran en PC
Bon plan : un LG G3 à moins de 300 euros
Android : tous les développeurs peuvent porter leurs applications sur Chrome OS
Gigabyte Brix : PC miniatures avec Broadwell, NFC et Wi-Fi de série
Haut de page