Apple dément avoir pris part aux travaux de la NSA

01 juin 2018 à 15h36
0
Face aux récentes révélations sur les pratiques de la NSA, Apple s'est finalement exprimé et affirme ne pas avoir pris part à ces activités de surveillance abusive.

En début de semaine nous rapportions que la NSA, l'agence nationale de sécurité américaine, avait accès à un catalogue de logiciels espions lui permettant de contourner les barrières mises en place par les éditeurs. Développés par une division baptisée ANT, ces outils permettaient alors de placer un cheval de Troie, un backdoor ou un ver au sein d'un serveur, d'un router mais également sur différents smartphones.

0190000007014242-photo-nsa-iphone.jpg


Jacob Appelbaum, spécialiste de la sécurité, a notamment étudié l'un de ces malwares baptisé DROPOUTJEEP en circulation depuis 2008. Ce dernier ciblait spécifiquement l'iPhone et permettait à la NSA de récupérer certaines données (SMS, liste de contacts, position géographique) mais aussi d'activer l'appareil photo ou le microphone à distance. A l'occasion du salon Chaos Communications Congress en Allemagne, M. Appelbaum affirmait que les possibilités offertes par DROPOUTJEEP impliquaient la mise en place préalable de certains accords entre la NSA et Apple : « J'ai du mal à penser qu'Apple ne les a pas aider ».

Face à ces accusations, Apple a réagi et l'agence Reuters rapporte un communiqué dans lequel la firme de Cupertino affirme :

Apple n'a jamais travaillé avec la NSA afin de créer une porte dérobée dans l'un de nos produits y compris l'iPhone. En outre, nous n'avons jamais été mis au courant que ce soi-disant programme de la NSA ciblant nos produits. Nous continuerons à faire usage de nos ressources pour devancer les hackers malveillants et défendre nos consommateurs face aux attaques de sécurité quel qu'en soient leurs auteurs.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Des distributeurs de billets piratés à l'aide de clés USB
Internet Explorer 8 reste le navigateur le plus utilisé
En sévères difficultés, Sony pourrait encore tailler dans ses effectifs
Le Hobbit, film le plus téléchargé via BitTorrent en 2013
Affaire des ebooks : le ton monte entre Apple et son observateur
Skype voit ses comptes sociaux piratés par la Syrian Electronic Army
SMS du nouvel an : pas de nouveau record attendu pour 2014 (màj)
Google ferme ses applications mobiles Bump et Flock
Snapchat piraté, 4,6 millions de comptes utilisateurs compromis
Bientôt un Windows Phone signé Sony ?
Haut de page