Une nouvelle vulnérabilité découverte au sein d'Internet Explorer (MàJ)

14 décembre 2012 à 10h38
0


Des chercheurs en sécurité expliquent avoir découvert une nouvelle vulnérabilité au sein du navigateur Internet Explorer.
0050000005018804-photo-ie9-pwnd.jpg

L'équipe de Spider.io, proposant une solution d'analyse publicitaire, explique avoir averti Microsoft au 1er octobre d'une nouvelle vulnérabilité au sein d'Internet Explorer. Celle-ci affecte les version 6 à 10 du navigateur et permet à une personne malintentionnée de suivre le mouvement de la souris d'une victime à l'écran, même lorsqu'IE est minimisé.

Spider.io explique que certains sites Internet sécurisés - tels que ceux des banques - proposent un clavier virtuel pour que les internautes puissent s'authentifier. Cette méthode permet de sécuriser les informations confidentielles de l'utilisateur même si son ordinateur est infecté d'un keylogger mémorisant les frappes de son clavier physique. La vulnérabilité en question rendrait ainsi inutile ce type de mécanisme. Les experts expliquent qu'il est possible d'enregistrer le curseur de la souris d'un internaute en exploitant une simple publicité insérée sur une page web. « N'importe quel site, de YouTube au New York Times, peut de venir un vecteur potentiel d'attaque », est-il ainsi expliqué. Cette faille serait d'ailleurs déjà utilisée par deux sociétés d'analyse publicitaire.

Le centre de sécurité de Microsoft aurait bien pris connaissance du problème mais ne prévoirait pas de publier un patch dans l'immédiat. Spider.io a donc décidé de rendre cette vulnérabilité publique en proposant un site de démonstration. Voici ci-dessous une vidéo illustrant le problème :



Mise à jour :
Dans un billet publié sur le blog d'Internet Explorer, le vice-président du produit Dean Hachamovitch explique que Microsoft a bien pris connaissance du problème et planche actuellement sur une solution. L'éditeur de Redmond précise par ailleurs que si un hacker peut voir où se trouve la souris, il ne peut en revanche prendre connaissance du contenu de la page et donc des caractères d'un clavier virtuel. « Nous ne pensons pas qu'il y a des risques majeurs pour le consommateur à ce stade », explique M. Hachamovitch en précisant qu'il n'y a eu aucun retour d'internaute ayant vu ses données personnelles compromises.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top