Le Patch Tuesday de juillet comporte 3 bulletins critiques

01 juin 2018 à 15h36
0
Comme à son habitude, Microsoft propose sa livrée de correctifs de sécurité pour le mois de juillet. La firme précise que 9 bulletins sont disponibles dont 3 sont classés dans la catégorie critique.

00DC000005018804-photo-ie9-pwnd.jpg
Le prochain Patch Tuesday sera composé de 9 correctifs de sécurité dont 3 sont classifiés dans la catégorie critique, les autres étant seulement classés comme « importants ». Au total, pas moins de 16 vulnérabilités sont corrigées sur Windows XP SP3 (et Pro x64 SP2), Vista, Windows 7, Windows Server 2003, 2008, 2008 R2. La suite Office mais également le navigateur Internet Explorer 9 bénéficient de mises à jour.

Pour ce qui est des vulnérabilités critiques, le premier bulletin concerne l'ensemble des versions Windows prises en charge par l'éditeur. Il corrige une faille XML qui, selon Microsoft, peut amener des pirates à exécuter à distance des programmes malveillants via des pages spécifiquement conçues pour le navigateur Internet Explorer.

Le second correctif apporte une mise à jour pour IE9 sans toutefois apporter plus de précisions. On s'étonnera simplement que Microsoft casse son rythme habituel de publication de correctifs sur ses navigateurs, prévus traditionnellement tous les deux mois.

Enfin, le troisième patch est seulement considéré comme critique pour les utilisateurs de XP, Vista et Windows 7.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

iPad de 3e génération : une révision plus fine et légère à écran IGZO ?
Clubic Week 2.0 : Vin rouge ou saucisson ?
Revue de Web : l'hiver arrive... mais en 8 bits !
Live Japon : en attendant Kobo
Panne Orange : fin d'incident et promesse d'indemnisation
Renault R-Link : TomTom, Coyote et un app store pour la Clio IV
Microsoft France conteste tout soupçon de fraude fiscale
Malware DNSChanger : le FBI ferme les serveurs ce 9 juillet
Xilence : une alimentation haut de gamme innovante de 1000 W
L'ONU consacre le droit à la libre expression sur Internet
Haut de page