Microsoft annonce un gros patch de sécurité pour mai

0
La firme de Redmond vient de préciser de quoi le prochain Patch Tuesday sera composé. Microsoft annonce qu'il compte corriger 23 vulnérabilités au travers de 7 bulletins.

00DC000002384152-photo-logo-s-curit-microsoft.jpg
Dans sa notification avancée, Microsoft dévoile quels produits seront concernés par sa prochaine mise à jour de sécurité. Parmi les 7 bulletins proposés, 3 sont considérés comme critiques, les autres étant classés dans la catégorie « Important ». Au total, 23 vulnérabilités sont corrigées.

Pour Wolfgang Kandek, directeur des systèmes d'information de l'éditeur de sécurité Qualys, Microsoft revient à une fréquence plus stable en matière de publication de bulletins. Il précise : « si l'on inclut ce mois-ci, Microsoft aura publié 35 bulletins cette année, à peu près à égalité avec les 36 de l'an dernier, mais nous les avons reçus à un taux beaucoup plus stable variant entre 6 et 9 à ce jour. L'année dernière, et dans les années précédentes, nous avons vu des différences beaucoup plus fortes, allant de 2 à 17 ».

Toujours est-il que côté OS, Windows XP SP2 mais également SP3 (et Windows Server 2008 pour le bulletin critique) sont concernés tout comme Vista et Windows 7. Outre les systèmes d'exploitation, la suite Office, le framework .Net et l'environnement de développement Silverlight écoperont d'une mise à jour de sécurité.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Windows 8 : Media Center et lecture de DVD payants, Dolby Digital Plus inclus
Galaxy S III : prise en mains vidéo !
On Refait le Mac : la 100ème !
Live Japon : ersatz d'humains
Clubic Week 2.0 : on ne parle plus de Free
Ventes Windows Phone : les opérateurs boudent l'intégration de Skype
SK Hynix ne s'offrira pas Elpida Memory
Antitrust : Bruxelles prolonge l'enquête sur Google
Le système Android est-il vraiment rentable pour Google ?
Présidentielle : gare aux publications avant 20 h, préviennent les autorités
Haut de page