Sécurité : l'éditeur Mykonos veut se jouer des hackers

27 janvier 2012 à 11h47
0
0082000004907066-photo-mykonos.jpg
Un nouvel éditeur spécialisé dans la sécurité des sites Internet a décidé de repenser la manière d'interagir avec les hackers et souhaite s'amuser avec eux afin de leur faire perdre leur temps.

La plupart des sociétés proposant des solutions permettant de sécuriser un serveur web tentent de parer n'importe quel type d'intrusion afin de se prémunir au mieux contre un hacker souhaitant de récupérer des données ou encore accéder à un panneau d'administration. La société Mykonos Software fait parler d'elle en adoptant une stratégie bien différente, laquelle vise à en leurrer l'intrus vers de fausses portes d'entrée.

« Si vous forcez votre passage, alors je veux jouer avec vous », déclare David Koretz, PDG de Mykonos, dans un entretien recueilli par le magazine TechnologyReview. Plus précisément, lorsque le dispositif de sécurité mis en place par Mykonos détecte une tentative d'intrusion, un mécanisme génère de fausses vulnérabilités ainsi que de faux mots de passe. Mykonos cible en particulier les hackers faisant usage d'outils scannant les sites Internet à la recherche de failles pouvant être exploitées.

00D7000004907078-photo-mykono-securit-logo-gb.jpg
La société injecte des petits bouts de code directement au sein des pages web d'un site. Dans le cas où une personne scannerait ce site à la recherche d'une vulnérabilité, le code en question sera systématiquement modifié. Mykonos est alors capable de récupérer l'adresse IP du hacker. Par ailleurs, si ce dernier fait usage d'un navigateur, Mykonos lui injectera un supercookie. Si le hacker utilise un autre logiciel alors les caractéristiques précises de sa machine seront enregistrées. Ainsi le mécanisme de sécurité est en mesure de déployer ses outils de défense pour cette personne en particulier.

« Nous interceptons leurs scans puis leurs retournons plein de fausses valeurs », explique M. Koretz, en précisant qu'il s'agit-là de faire croire au hacker qu'il progresse. Mykonos est également capable de laisser le hacker passer outre le chiffrement pour lui présenter une fausse page de connexion. M. Koretz conclut : « Nous avons les moyens de hacker le hacker ».

L'équipe affirme que n'importe qui peut utiliser un système de scan automatique et qu'en déjouant ces derniers il devient alors bien plus difficile de localiser précisément une vulnérabilité. Un hacker bloqué tentera simplement de trouver une autre porte d'entrée. En revanche, Mykonos souhaite leur faire perdre leur temps et donc augmenter indirectement les coûts liés à ces tentatives d'attaque.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
OVNI : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
Analogue présente un DAC audio/vidéo pour brancher vos vieilles consoles sur une TV moderne

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top