Christophe Barbier dénonce Anonymous, le site de l'Express attaqué

23 janvier 2012 à 19h09
0
Christophe Barbier, directeur de la rédaction de L'Express, s'est fendu lundi d'une virulente chronique sur I-Télé, dans laquelle il a dénoncé l'anonymat derrière lequel se retranchent les partisans de la mouvance Anonymous, qualifiant ces derniers de voleurs. Lundi après-midi, le site de l'hebdomadaire a connu d'importants ralentissements, signes d'une attaque de type déni de service organisée en représailles.

La charge était-elle justifiée ? Lundi matin sur I-Télé, Christophe Barbier n'a pas manqué de faire savoir, dans le cadre de son « Humeur » du jour, tout le bien qu'il pensait des attaques menées depuis quelques jours au nom du mouvement Anonymous suite à la fermeture de Megaupload.

« Il faut avoir le courage d'apparaître au grand jour et de ne pas faire les coups en douce », entame le directeur de la rédaction de L'Express. Prenant l'exemple du site Elysée.fr, attaqué vendredi dernier, il poursuit : « on cible des sites pour dire quoi ? Pour dire attention, la loi, c'est nous, la règle, c'est nous. Nous les pirates, nous qui décidons d'aller sur Internet nous servir et qui ne voulons payer personne, ne pas payer le travail d'autrui ».

0168000004895736-photo-christophe-barbier-i-t-l-anonymous.jpg

« Vous êtes des voleurs », fustige-t-il encore, avant d'appeler de ses voeux la mise en place d'un droit mondial du Web. A la journaliste qui souligne en plaisantant que leurs médias vont devoir faire attention à leurs sites Web après une telle chronique, Barbier répond : « on est blindés, pas de soucis. On les attend ! ».

Cette sortie a rapidement valu au site lexpress.fr une attaque par déni de service en bonne et due forme, le rendant très difficile d'accès lundi en fin d'après-midi.

Émanant d'un courant qui dit se battre pour la défense des libertés individuelles sur Internet, la démarche paraîtrait des plus malvenues, quoi qu'on pense des propos tenus par Christophe Barbier (voir la vidéo)... Plusieurs des comptes Twitter associés à Anonymous démentent d'ailleurs vigoureusement tout soutien à cette vendetta.

« Hacker lexpress.fr, le saturer de requêtes pour le rendre inaccessible, menacer d'en effacer les fichiers est non seulement idiot et contre-productif (...) mais indéfendable sur le fond: la liberté d'informer, d'exprimer son avis, même et surtout si cet avis est discutable, n'est tout simplement pas négociable. On ne peut à la fois se battre contre les atteintes à cette liberté dans le monde virtuel et la battre en brèche dans le vrai », commente de façon nettement plus mesurée Eric Mettout, rédacteur en chef de l'édition en ligne, sur un site tout juste revenu à la normale peu avant 19h.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
Les camions électriques Volvo sont désormais en vente (et bientôt sur nos routes)
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau
Selon Bloomberg, un MacBook 16
Le MacBook Pro 16

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top