Symantec admet que ses serveurs ont été piratés (MàJ)

18 janvier 2012 à 11h34
0
0078000004277306-photo-symantec-logo-new.jpg
L'éditeur Symantec, spécialisé dans les solutions de sécurité, revient sur ses précédentes déclarations et admet que ses serveurs ont été piratés.

Nous rapportions en début de mois qu'un groupe de hacker baptisé Dharmaraja s'apprêtait à publier le code source de la suite de sécurité Norton de Symantec. Un premier document daté d'avril 1999 décrivait les interfaces de programmation du service permettant la mise à jour des définitions des virus puis un second listait tous les noms des fichiers contenus dans le code source de Norton Antivirus.

Les logiciels concernés sont Norton Antivirus Corporate Edition, Norton Internet Security, Norton Utilities, Norton GoBack et pcAnywhere, tous en version 2006. Le code source de Norton Utilities 2006 fut publié la semaine dernière et l'éditeur expliquait que ce dernier avait été récupéré via des serveurs tiers mais après une enquête interne Symantec affirme cette fois que ce sont bien ses propres serveurs qui ont été infiltrés voilà 5 ou 6 ans. Dans un communiqué officiel Symantec déclare : « En raison de l'âge du code source exposé, et à l'exception des éléments précisés ci-dessous, les clients de Symantec - y compris ceux utilisant les produits Norton, ne devraient pas être confrontés à un risque plus élevé de cyber attaques suite à cet incident. »

La société affirme en revanche que les clients utilisant le logiciel d'accès à distance pcAnywhere sont potentiellement vulnérables, ce qui signifie donc que le code source de ce dernier ne présente pas assez de modifications pour que sa publication soit anodine. Symantec tente actuellement d'avertir ses clients « pour les informer de la situation et pour fournir des process de remédiation destinés à maintenir la protection de leurs terminaux et de leurs informations. ». Dans un dernier message publié sur Twitter lundi dernier, le hacker Yama Tough explique que le code source de pcAnywhere a été publié auprès de la communauté des hackers pour en tester son efficacité.

Article mis à jour avec les déclarations officielles de Symantec
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
Apple refuse que les méchants des films utilisent un iPhone
Des ingénieurs tentent de battre le record de vitesse terrestre avec un véhicule zéro émission
Selon Gary Kasparov, l'intelligence artificielle fera disparaître 96% des emplois
Huawei présente le Mate Xs : son smartphone pliant sera disponible en mars pour 2499€
Coronavirus : la Chine surveille WeChat et Twitter pour faire taire les critiques
Microsoft détaille les caractéristiques de sa Xbox Series X
Combien de GameBoy originaux sont encore dans les stocks de Nintendo ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top