Le Patch Tuesday de décembre comble la faille Duqu

09 décembre 2011 à 12h35
0
00FA000003030774-photo-windows-endommag.jpg
Le dernier Patch Tuesday de l'année, attendu pour le 13 décembre prochain, s'avère particulièrement fourni et comble deux failles d'importance : la première est liée au malware Duqu, la seconde concerne une faille qui permet de déchiffrer du trafic SSL 3.0 et TLS 1.0.

En tout, le patch corrigera 20 failles par l'intermédiaire de 14 bulletins, dont 3 sont jugés critiques et 11 importants. Si le rapport publié par Microsoft ne contient pas d'information concernant les correctifs des deux failles précités, c'est sur Twitter que l'éditeur a confirmé que les problèmes seraient réglés : on se rappelle que pour Duqu, Microsoft avait déjà proposé un correctif hors Patch Tuesday pour combler rapidement la faille. Cette rustine était néanmoins facultative.

Toutes les versions de Windows sont concernées par cette nouvelle série de correctifs, en plus de Windows Server 2003 et 2008, Office 2003, 2007, 2010 et PowerPoint Viewer 2007. Le déploiement du Patch Tuesday de décembre débutera comme il se doit mardi prochain.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top