Google comble une faille critique sur Gmail

22 novembre 2010 à 10h39
0
00AF000003764354-photo-gmail-logo-sq-gb.jpg
Ce week-end, le blog américain Techcrunch US rapportait qu'une faille relativement inquiétante touchait les utilisateurs de la messagerie Gmail. Vahe G, le créateur du blog guntada.blogspot.com, désormais inaccessible, avait en effet mis en place un système capable de générer l'envoi automatique de spams lorsqu'un internaute visitait le site tout en étant connecté à son compte Google.

Ce dispositif a mis en évidence une faille béante sur les serveurs de Google. Pourtant, Vahe G souligne que dans un premier temps, il n'a reçu aucune réponse de la part de Google. Il explique ainsi : « le problème vient entièrement de Google. J'en ai parlé à plusieurs personnes et la plupart d'entre eux ne comprennent pas vraiment ou s'en fichent. Les grosses sociétés estiment qu'elles protègent déjà suffisamment notre vie privée ». Reste qu'une telle faille aurait pu être exploitée par des sites Internet malveillants envoyant de véritables spams redirigeant vers des sites frauduleux.

Le problème a été corrigé par Google qui s'est empressé de désactiver le compte utilisateur créée sur Blogger et de corriger la faille au sein des interfaces de programmation de Google Apps Script.

0226000003764334-photo-google-spambot.jpg

Exemple d'un email envoyé
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Pour ou contre : la Nintendo Switch Lite est-elle (vraiment) une bonne idée ?
scroll top