Les Papous, victimes d'attaques Ddos

0
Certains sites (notamment celui de l'ONG Survival international) ont été les cibles de cyber-attaques au motif qu'ils ont relayé des vidéos de tortures. Ces images montraient alors comment l'armée indonésienne traite le peuple Papou .

00A0000003585434-photo-4chan-ddos-anon4.jpg
Une attaque Ddos a donc été formée le 29 octobre dernier. La chaîne Channel 4 News ajoute que six autres sites diffusant la vidéo ont aussi été victimes. De son côté, l'ONG concernée estime que des hackers « patriotiques » auraient orchestré l'attaque.

L'information pourra éveiller le sens critique de certains puisqu'on peut reprocher à ceux qui ont mené ces attaques d'adhérer au culte du cargo. En informatique, ce « culte » est invoqué lorsqu'un programmeur fait un copié-collé d'un morceau de code sans le comprendre. Il espère alors que les effets seront les mêmes s'il est utilisé dans un autre contexte. « Ironie » du sort, ce concept avait été premièrement cité pour évoquer des cultes primitifs de Papouasie Nouvelle-Guinée.

Cette fois, l'attaque Ddos sert donc des objectifs peu avouables en recopiant une méthode de censure connue. Ces hackers tentent alors de faire disparaître certains contenus afin de les remplacer par d'autres. Histoire d'éviter le copié-collé de critiques...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Thecus N4200Eco : un Atom double cœur et quatre baies pour ce NAS
Andreessen-Horowitz lève 650 millions de dollars pour son fonds
L'iPad a représenté 95% du marché des tablettes au troisième trimestre 2010
La Grande-Bretagne ne poursuit pas les Google cars
SkyFire trouverait bien sa place sur l'App Store d'Apple
Facebook bannit les développeurs ayant revendu les ID de ses utilisateurs
Hotmail accueille ses concurrents pour faciliter la migration
HP ProBook 5320m : un Core i5 dans 23,5 mm d'épaisseur
HTML5 : le W3C publie un comparatif des navigateurs
Chromium : la correction des failles est plus large
Haut de page