Bay : 'Microsoft veut l'échec des deux formats HD'

Par
Le 07 décembre 2007
 0
00dc000000675698-photo-dvd-transformers-clone.jpg
Michael Bay, réalisateur du film Transformers, n'avait pas apprécié que son studio, Paramount, emboite le pas au format HD DVD plutôt qu'à son concurrent, le Blu-ray, qu'il juge plus intéressant sur le plan financier. Cette semaine, le cinéaste avance de nouvelles conclusions quant au marché des formats optiques haute définition. D'après lui, Microsoft fomenterait l'échec des deux formats concurrents, avec en ligne de mire l'essor des contenus dématérialisés, un secteur prometteur sur lequel il pourrait ainsi s'imposer, sans doute à l'aide des mesures techniques de protections intégrées à son lecteur Windows Media Player.

« Ce que vous ne comprenez pas, c'est la politique d'éditeur. Microsoft veut que les deux formats échouent afin qu'il puisse se positionner comme le héros et faire bouger le monde vers les téléchargements numériques », explique Michael Bay sur son site à un spectateur déçu de ne pouvoir s'offrir Transformers au format Blu-ray.

« C'est le sombre secret dont personne ne parle. C'est pour cela que Microsoft donne des chèques de 100 millions de dollars aux studios pour qu'ils rejoignent le HD DVD et non le Blu-ray, qui domine et se révèle supérieur. Microsoft veut créer la confusion sur ce marché, jusqu'à ce qu'il ait pu perfectionner le téléchargement numérique. L'avenir nous le dira, et vous verrez la vérité », ajoute le réalisateur.

Soutien historique du format Blu-ray, le studio Paramount annonçait, le 20 août dernier et à la surprise générale, sa décision de finalement distribuer ses films au format HD DVD. De nombreux commentateurs estimaient alors que cette décision avait été motivée par une importante somme d'argent, de l'ordre de 100 ou 150 millions de dollars, à laquelle Bay fait allusion ici.

Microsoft aurait donc sciemment choisi de soutenir le format HD DVD de façon à empêcher l'essor du Blu-ray et conduire la bataille des formats optiques de nouvelle génération dans une impasse. L'éditeur de Redmond est en effet, aux côtés de Toshiba, l'un des principaux promoteurs du HD DVD, un format proposé sous forme de lecteur optionnel à sa console de salon Xbox 360. Le choix du HD DVD ne semble pas avoir pénalisé outre mesure Transformers puisqu'un record de ventes a immédiatement été enregistré, même si le DVD reste encore aujourd'hui très nettement devant les formats haute définition.

Microsoft indiquait début novembre que plus de 100 personnes étaient employées en interne à développer l'interactivité au sein des disques HD DVD, ce qui ne l'empêche pas de développer des services de vidéo à la demande sur sa console Xbox 360 et de chercher à promouvoir les technologies associées à Windows Media Player. De quoi justifier la théorie du complot ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top