L'album de RadioHead a cartonné... sur BitTorrent !

Par Vincent Ramarques
le 19 octobre 2007 à 15h21
0
00FA000000629582-photo-radiohead-inrainbow-formulaire.jpg
Il y a quelques semaines, le très populaire groupe Radiohead annonçait une initiative inédite (ou presque) pour distribuer son nouvel album. A travers le site dédié à l'album In Rainbows, le groupe proposait à l'internaute de télécharger l'album contre la somme d'argent qu'il souhaitait et même gratuitement (voir Radiohead laisse les internautes fixer les prix).

Le site en question précisait que l'album (disponible en téléchargement au format MP3 sans DRM ou sous la forme d'un CD), ne pouvait être obtenu que via Inrainbows.com. Malheureusement pour le groupe, il s'est rapidement diffusé autre part ! Depuis le 10 octobre, les internautes peuvent télécharger depuis l'adresse inrainbows.com l'album de Radiohead, à condition de s'inscrire sur le site et de répondre à quelques questions et de verser (ou non) une contrepartie financière. Cependant, ce même 10 octobre, l'album s'est immédiatement retrouvé sur les réseaux P2P BitTorrent.

Le groupe qui avait organisé lui-même l'enregistrement, la copie et la distribution de « inrainbows » avait alors de quoi être déçu... Le message qu'il souhaitait faire passer a visiblement été mal compris et de nombreux internautes se sont empressés de télécharger l'album via BitTorrent. Selon BigChampagne, In Rainbows aurait été téléchargé 240 000 fois via BitTorrent les premiers jours de sa sortie. Pourtant, RadioHead espérait que la plupart des internautes allaient utiliser son site pour l'obtenir.

Les raisons de ce comportement des internautes peut s'expliquer de plusieurs façons. Tout d'abord, le site de Radiohead demande un certainement nombre de renseignement pour pouvoir s'enregistrer et télécharger l'album (nom, adresse email, téléphone ... - voir photo ci-contre) qui peuvent paraître un peu rébarbatif / intrusif. Ces renseignements devaient être utilisés par RadioHead pour communiquer sur leurs prochaines opérations (concerts, sorties diverses, marchandising...). Ensuite, le raccourci « l'album de RadioHead est gratuit, je peux le télécharger depuis n'importe quelle source » a rapidement été fait dans la tête d'un certain nombre d'internautes. Il faut dire que depuis quelques temps, certains artistes / labels proposent eux aussi de la musique gratuite via BitTorrent ou P2P et ces opérations ont parfois amené une certaine confusion dans l'esprit des internautes.

Espérons toutefois que ce genre d'opérations intéressantes sera renouvelé et que le message sera alors mieux capté. Toujours est-il que cette expérience prouve que la gratuité ou le prix n'est pas la seule chose à prendre en compte pour distribuer un album... Précisons enfin que RadioHead est loin d'avoir tout perdu, grâce à cette opération le groupe a profité d'une grande couverture médiatique et le nombre potentiel de nouveaux fans du groupe a certainement explosé... D'un autre côté, on apprend que le groupe a quand même réussi à écouler son album à hauteur de plus de 1,3 million d'exemplaires avec un prix de vente moyen de 3 euros en quelques jours !

NB : le système de téléchargement proposé par le site inrainbows semble incompatible avec Safari.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

Malgré des AirPods 2 peu novateurs, Apple maintient son avance sur le marché des écouteurs sans-fil
Les Etats-Unis auraient implanté des
L'UE s'attaque au trafic en ligne d'espèces sauvages
Amazon Game Studios se sépare discrètement de dizaines d'employés
Mazda ne veut plus d'écrans tactiles dans ses véhicules
Une nouvelle Nvidia Shield aperçue dans la console développeur de Google Play
OnePlus 7 Pro : l'édition limitée Almond disponible le 25 juin
Dark mode auto, lazy loading, paywalls : la liste des fonctionnalités de Chrome 76 s'allonge
Microsoft brevète un stylet transformable en oreillette
Apple : de nouveaux MacBook (Air, Pro...) d'ici la fin d'année
scroll top