Red Hat Linux s'impose au ministère de l'éducation

04 septembre 2007 à 15h28
0
00579546-photo.jpg
Linux a séduit le ministère de l'éducation nationale. Dans le but de s'affranchir du coût élevé des licences propriétaires et de respecter les préconisations du référentiel général d'interopérabilité (RGI), le ministère a migré ses serveurs sous GNU/Linux, système d'exploitation libre au code source ouvert.

Aujourd'hui « plus de 3.000 serveurs de production, soit 80 à 120 serveurs par rectorat, tournent sous Linux, dont 80% sous Red Hat Enterprise Linux (RHEL) [...] Tous nos applicatifs, des applications financières aux outils de gestion des examens, fonctionnent sous RHEL », a indiqué Michel Affre, membre du service des technologies et des SI du ministère de l'éducation, dans un communiqué daté du 4 septembre 2007.

Par le passé, le ministère a abandonné les systèmes GCOS 7 et DPS 7 de , puis, progressivement, AIX d'IBM. A partir de l'an 2000, l'administration a décidé de maîtriser ses coûts « en s'appuyant sur les standards du secteur » et « en dissociant le fournisseur du système d'exploitation du fournisseur de matériel ». Plus de 95% de ses serveurs fonctionnaient sous Linux dès 2004, et près de 100% aujourd'hui. « Les fournisseurs d'applications du ministère, développeurs internes et prestataires externes, sont tous dans l'obligation d'assurer la compatibilité avec Linux », a ajouté Michel Affre.

Enfin, a insisté l'informaticien, Red Hat Enterprise Linux a été préférée à d'autres distributions visant à assurer le bon fonctionnement de serveurs sur lesquels tournent des applications stratégiques des académies, « pour des raisons évidentes de support ».
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page