Sécurité et productivité

Par
Le 14 juillet 2000
 0
0088000000045024-photo-business.jpg
La " Global Security " (enquête sur la sécurité) annuelle, publiée cette semaine par le magazine Information Week, révèle que les insécurités système, les vulnérabilités, les virus et les autres problèmes de même acabit, ont généré des pertes gigantesques en termes d’affaires, au cours de l’année qui vient de s’écouler.

D’après le rapport de Information Week, les attaques de virus, les intrus et les vulnérabilités se sont globalement traduits, au cours des 12 derniers mois, par une chute de productivité totale de 3,3 %. D’un point de vue financier, les pertes se montent à environ 1,6 trillion de dollars américains. Si l’on considère uniquement les Etats-Unis, par exemple, les entreprises ont souffert d’une perte de productivité équivalente à celle de 6 822 personnes pour une année (en considérant le cas d’un individu travaillant 24 heures par jour, 365 jours par an).

L’étude révèle que les grosses entreprises sont les plus concernées par la sécurité de leurs systèmes, bien que 64 % d’entre elles seulement affirment avoir installé des éléments de défense, tels qu’un protocole filtre pare-feu. Ce pourcentage tombe à 45 % dans le cas des petites entreprises. En ce qui concerne les plans de contingence absolument vitaux, 58 % des grandes compagnies reconnaissent avoir mis une telle procédure en place, pour seulement 46 % des petites compagnies. Un cas à part est celui des nouvelles entreprises .com (point com), dites virtuelles, qui placent le plus souvent énormément l’accent sur le besoin d’une sécurité IT, mais que l’on découvre curieusement, et fréquemment, elles-mêmes complètement dépourvues de la sécurité la plus élémentaire.

Le rapport d’Information Week mentionne également les nouveaux virus de Script qui ont révolutionné le monde de la sécurité au cours des derniers mois, tels par exemple, le virus ILOVEYOU. Dans le même temps, il attire l’attention sur les nouveaux dangers inhérents à la technologie WAP (Wireless Application Protocol) et à la vulnérabilité de tels instruments face aux attaques de déni de service.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top