EyeOS : le système d'exploitation Web est finalisé

Vincent Ramarques
05 juin 2007 à 11h17
0
Déjà évoqué dans nos colonnes il y a maintenant plus d'un an (voir EyeOS : simili OS en ligne), EyeOS vient de voir le jour en version finale 1.0. Mais qu'est ce qui se cache derrière EyeOS ? Il s'agit tout simplement d'un système d'exploitation complet gratuit et libre qui utilise uniquement les technologies du Web ! EyeOS est donc accessible depuis n'importe quel ordinateur, via l'intermédiaire d'un navigateur Web moderne, sans installer le moindre fichier en local.

Dans sa version finale, EyeOS intègre de base de nombreux utilitaires comme eyeFiles (navigateur de fichiers), eyeCalendar (calendrier), eyeDoc (ouvrir des documents), eyeNotes (traitement de texte), eyeNav (navigateur), eyeCalc (calculatrice), eyeChess (jeu d'échecs). Le système est entièrement fenêtré et offre la possibilité d'effectuer des copier/coller, des glisser/déplacer et même de télécharger des fichiers vers son ordinateur local dans leur format d'origine ou directement au format Zip (compression à la volée).

00FA000000512192-photo-eyeos.jpg
00FA000000512193-photo-eyeos.jpg


Les développeurs précisent qu'il est possible de rajouter des applications dans eyeOS et que la programmation d'une application est aussi simple que de développer un widget. Selon les développeurs de eyeOS, une trentaine de lignes de code suffissent à créer un traitement de texte basique.

015E000000512194-photo-eyeos.jpg
EyeOS


EyeOS peut être hébergé sur un serveur personnel, via le téléchargement du pack présent sur cette page. Les curieux peuvent jeter un oeil sur cette démo ou bien encore tester EyeOS sur un serveur public via cette page.
Modifié le 18/09/2018 à 15h09
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top