Surface : table tactile multi-points chez Microsoft

Le futur de l'interface homme machine est en marche. Microsoft vient officiellement de braquer les projecteurs sur l'un de ses projets, baptisé Surface, qui consiste à mettre au point des écrans tactiles de grandes dimensions capables de gérer simultanément plusieurs points de contact. Associés à un ensemble de caméras, ces écrans seraient également capables de reconnaître des objets via leur code barre. En attendant que les particuliers puissent se prendre pour Tom Cruise dans Minority Report assis dans leur canapé, ces nouvelles interfaces trouveront leurs premières applications pratiques dans l'univers commercial.

00FA000000508917-photo-microsoft-surface.jpg
00FA000000508924-photo-microsoft-surface.jpg


Présentés à l'occasion de la conférence D: All Things Digital, organisée par le Wall Street Journal, les premiers exemplaires de Surface devraient faire leur apparition dans certaines boutiques de l'opérateur T-Mobile aux Etats-Unis ainsi que dans certaines chaînes d'hôtels. Chez T-Mobile, les clients de passage pourront par exemple faire reconnaître un téléphone mobile au dispositif via son code barre, avant d'utiliser l'écran tactile pour naviguer dans ses spécifications ou sélectionner services et sonneries. Dans le salon d'un hôtel, les tables Surface serviraient à écouter de la musique ou passer ses commandes.

00FA000000508919-photo-microsoft-surface.jpg
00FA000000508921-photo-microsoft-surface.jpg


Anciennent connu sous le nom de code Milan, Surface se compose d'un ordinateur surmonté d'un écran tactile de 30 pouces et accompagné de cinq caméras infrarouges. A la différence de la plupart des écrans tactiles actuels, celui-ci est capable de gérer simultanément plusieurs points de contact - et, partant, de multiples interactions. Il devient donc possible de dessiner à l'aide de tous ses doigts ou de manipuler des contenus à plusieurs autour de la table. Bien que le système soit géré par un simple PC, un exemplaire de Surface serait aujourd'hui facturé entre 5000 et 10.000 dollars, mais Microsoft déclare espérer être en mesure de proposer des versions accessibles aux particuliers d'ici trois à cinq ans.


Glenn Derene, du site PopularMechanics.com, a pu réaliser une vidéo de Surface.


Chez Microsoft, le projet serait en gestation depuis 2001. Présenté à Bill GATES en 2003, il aurait immédiatement suscité l'intérêt de ce dernier, conduisant à la réalisation d'un premier prototype construit sur une table Ikea. D'autres travaillent également à l'élaboration d'interfaces multi-points, comme Jeff Han, dont les premières démonstrations ont fait grand bruit l'an dernier, ou... , avec son très attendu iPhone. En février dernier, Microsoft présentait à l'occasion de ses Techdays d'autres ambitieuses interfaces homme machine, présentées par Bernard Ourghanlian dans cette vidéo.
Modifié le 18/09/2018 à 14h32
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Amazon annule son MMO sur Le Seigneur des Anneaux
Comparatif des meilleures chaises de bureau ergonomiques (2021)
Test Sony Bravia XR-55A90J : le téléviseur OLED qui en met plein la vue
Quel est le meilleur service de SVoD pour regarder votre film ou série du samedi soir ?
Resizable BAR : le point sur la technologie, les performances chez NVIDIA
D’ici fin 2021, on pourra utiliser Starlink en mobilité (avec une grosse antenne quand même)
Quel est le coût d’entretien d’une voiture électrique ?
Comparatif des meilleurs smartphones à - 300€ (2021)
Test ASUS ROG Flow X13 : quand RTX 3080 en perfusion rime avec frustration
Google : le FLoC ne fait pas l'unanimité chez Microsoft et Opera
Haut de page