Bourse : une rumeur qui aurait fait perdre 4 milliards de $ à Apple

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000000503844-photo-apple-steve-job.jpg
Quatre milliards de dollars : c'est le prix qu'aurait coûté une rumeur à Apple. Tout a commencé mercredi dernier quand l'un des premiers webzines/weblogs américains, Engadget, a publié des informations internes en provenance de la firme à la pomme au sujet du retard de la sortie de nouveaux produits phare de la marque : le baladeur communicant iPhone et le système d'exploitation Mac OS Leopard.

Ceux-ci ont en effet été annoncés pendant près d'une heure comme étant retardés, le premier au mois d'octobre contre en janvier 2008 pour le nouveau système d'exploitation pour ordinateurs personnels d'Apple. Bien qu'Apple ait annoncé quelques semaines plus tôt que la sortie de l'iPhone en juin aux Etats-Unis a été confirmée, contrairement à la sortie de Mac OS Leopard, retardée, le webzine Engadget s'est empressé de publier l'information « exclusive » sur ses différents webzines. L'audience d'Engadget et de sites affiliés (engadget mobile, engadget japan, ...) étant telle qu'elle touche quelques centaines de milliers de visiteurs uniques par jour, l'information a vite fait de s'ébruiter.

L'action d'Apple côtée au le mercredi 16 mai dernier ayant donc déjà amorcé une légère baisse en début de journée suite à l'annonce d'Amazon du lancement d'un kiosque numérique avec des musiques sans DRM, ce sont plusieurs centaines de millions de dollars qui ont été échangés - certains parlent de 4 milliards de dollars - en moins d'une demi heure, période à laquelle le webzine Engadget avait justement publié ses informations.

01C2000000503848-photo-applegate.jpg
Action Apple le mercredi 16 mai


Or, il s'avère que ces informations étaient... fausses. En effet, Ryan Block, l'auteur de l'article sur Engadget, s'est vite empressé de mettre à jour sa précédente actualité en la démentant fermement. Celui-ci s'est expliqué quelques heures plus tard en s'excusant et en précisant les raisons qui ont fait que l'information publiée était finalement erronée.

L'informateur anonyme, qui travaille chez Apple, a reçu, comme de nombreux autres employés de la marque, un courrier censé être officiel annonçant le retard des deux produits en question. Or, quelques dizaines de minutes plus tard, un nouveau courrier électronique - cette fois-ci officiel - venait démentir la précédente information. Si l'auteur de ce courrier falsifié n'est pas connu à cette heure, le mal était donc fait. Bien que censé avoir été envoyé à des salariés d'Apple, l'intégralité de son contenu était déjà publiée sur le web, Ryan Block n'ayant pas pu contacter le service de presse d'Apple pour infirmer ou confirmer l'information en question.

Reste à savoir dans quelle mesure Apple va chercher à connaitre l'identité exacte de l'émetteur de ce courrier falsifié et si des mesures seront engagées à l'encontre de certains webzines ayant publié des informations à son sujet sans pour autant avoir pu les confirmer avec certitude.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Test Android Froyo 2.2 : les nouveautés de la bêta passées au crible
HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
Black Friday : elle achète un iPhone 6 et se retrouve avec des patates
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Platine Kiss DivX Ethernet disponible en France
Ogg Vorbis & Xvid pour la platine DivX de Kiss
Mobinaute lance un comparateur de prix ainsi qu'une boutique en ligne
Comparateur de prix Clubic : du nouveau
Tomb Raider Chronicles: La soluce complète
Haut de page