Vonage perd son président et lance un plan B

01 juin 2018 à 15h36
0
00457821-photo.jpg
Pionnier américain de la téléphonie sur IP 'grand public', Vonage peine à se remettre d'une condamnation pour violation de brevets. Après avoir été condamné, le mois dernier, à verser 58 millions de dollars de dommages à l'opérateur Verizon et fait appel de cette décision, le prestataire a été contraint par décision de justice, la semaine dernière, de ne plus accepter de nouveaux clients.

Jeudi, le président de Vonage, Michael Snyder, qui tentait depuis des semaines de rassurer les 2 millions d'abonnés du service en écartant l'éventualité d'un arrêt d'activité, a démissionné de ses fonctions. Dans l'urgence, Jeffrey A. Citron, président du conseil d'administration, a été nommé CEO intérimaire de la société.

Dans ce contexte défavorable, Vonage a annoncé, par voie de communiqué, un plan de restructuration grâce auquel la firme espère réaliser 140 millions de dollars d'économies, dont 110 millions sur les dépenses marketing. Le reste passera par une réduction d'effectif et la consolidation de ses opérations. Le 12 avril 2007 au New York Stock Exchange, le titre Vonage Holdings a repris 20 cents à 3,20 dollars.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Breakpoint 2007 : les demomakers à l'honneur !
  Sam & Max Episode 6  , images et vidéo
Combo HD-DVD Blu-ray en route chez Samsung
Une idée des prix français des prochains Core 2 Duo
Quoi de neuf en jeux vidéo ce vendredi ?
Sun acquiert le système d'exploitation mobile SavaJe OS
  32nd America’s Cup – Le Jeu  , images et vidéo
Sage s'offre un éditeur suisse de progiciels
LaCie 526 : un 26 pouces qui se calibre en un clic
Le fondateur de MP3.com tente la vente CD + MP3
Haut de page