🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Le Centrino d'Intel souffle sa quatrième bougie

18 septembre 2018 à 15h09
0
000000B400215551-photo-logo-intel-centrino-duo.jpg
La célèbre plate-forme mobile d'Intel, le Centrino, fête aujourd'hui ses quatre années d'existence et ce dans une certaine discrétion. C'est en 2003 qu'Intel lançait pour la première fois le concept de plate-forme mobile. A l'époque, les ingénieurs d'Intel ont décliné l'architecture du Pentium III pour concevoir un processeur d'un genre nouveau qui afficherait un bien meilleur rapports performances par watts que le Pentium 4 Mobile dont l'échauffement démesuré allait de paire avec une consommation électrique prononcée. C'est ainsi qu'est né le Pentium M, connu sous le nom de code Banias, le premier processeur d'Intel mettant un terme à la course aux MHz. Avec le Pentium M, Intel ne visait plus le record en terme de fréquence d'horloge mais bien la plus grande efficacité pour une fréquence et une consommation données. Nous avons alors vu apparaître les premiers portables dont l'autonomie sur batterie dépassait les 3 heures alors que les performances étaient presque équivalentes à celles de leurs homologues de bureau.

Au-delà du simple processeur, le label Centrino inaugurait pour la première fois la présence obligatoire d'un circuit radio sans-fil Wi-Fi dans chaque ordinateur portable. Sans cet élément, un portable ne pouvait se targuer d'être Centrino. En cela, Intel a modifié le paysage de l'informatique mobile puisque le fondeur est en partie à l'origine des points d'accès Wi-Fi qui ont poussés dans tous les lieux publics. Alors qu'Intel a magnifiquement su anticiper le virage des consommateurs qui ont délaissé les PC encombrant pour adopter des Ordinateurs Portables leur permettant une utilisation tout à fait nomade, AMD son grand rival est pratiquement resté les bras croisés. Il aura fallu attendre le début 2005 pour qu'AMD se réveille et lance un semblant de contre-offensive avec son processeur Turion (voir AMD Turion pour contrer le Centrino d'Intel).

Aujourd'hui le Centrino est plus que jamais d'actualité alors qu'Intel se prépare à un renouvellement majeur avec l'arrivée de sa plate-forme Santa-Rosa, une plate-forme dotée d'un nouveau processeur, d'un nouveau circuit graphique, du Wi-Fi i802.11n mais également de la technologie Robson qui consiste en une mémoire cache s'interfaçant entre le disque dur et la mémoire vive pour accélérer les échanges et ainsi améliorer l'autonomie. En attendant, Happy Birthday Centrino !
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Bruxelles dévoile sa directive
eVGA, Quad Core et nForce 680: programme d'échange
Insolite : quand la flûte enchante l'USB
Le point sur les prix / sortie de  Shivering Isles
Le Bluetooth 2.1 + EDR ratifié avec support des NFC
JOnAS, le serveur open source à l'assaut de l'entreprise
Brevets : 3M attaque les fabricants de batteries
P2P / piratage: une grand-mère condamnée en France
Intel: prix Core 2 Quad et prochains Pentium E
GSM/WiFi : Neuf prépare le successeur de son Twin
Haut de page