Novell, Microsoft : Je t'aime, moi non plus

Ariane Beky
01 décembre 2006 à 00h00
0

Dans un entretien accordé à Computerworld.com, Ron Hovsepian, patron de Novell, revient sur les coulisses de l'accord signé récemment avec Microsoft.

Dans un entretien accordé à Computerworld.com, Ron Hovsepian, patron de , revient sur les coulisses de l'accord signé récemment avec Microsoft.

Sur Computerworld.com, Ron Hovsepian, CEO de Novell, met en lumière la face cachée de l'accord commercial signé avec Microsoft.

Début novembre 2006, Microsoft et Novell, éditeur de solutions open source, ont signé un accord visant à améliorer l'interopérabilité entre leurs systèmes d'exploitation respectifs, le très propriétaire Windows et Suse, une distribution commerciale de Linux.

Dans l'interview mise en ligne le 28 novembre 2006 sur Computerworld.com, Ron Hovsepian indique être entré en contact avec l'exécutif de Microsoft par le biais de l'ancien responsable informatique du grand distributeur américain Wal-Mart : Kevin Turner.

Devenu directeur des opérations chez Microsoft, Turner aurait mis en contact Hovsepian avec Steve BALLMER, CEO du numéro un mondial du logiciel. D'emblée, certaines dispositions officieusement négociées avec Kevin Turner auraient été écartées.

Une de ces dispositions concerne la virtualisation. Alors que le CEO de Novell estime que les capacités de virtualisation doivent être "bi-directionnelles", Microsoft voulait, selon Ron Hovsepian, limiter la virtualisation dans le sens Windows vers Linux. Flop !

Ron Hovsepian déclare ensuite à Don Tennant, rédacteur en chef du webzine, que Microsoft n'a pas approuvé la possibilité de faire fonctionner certains de "ses outils clés", dont Visual Studio, sous Suse Linux.

Avant de préciser : "Je fais également référence [à Microsoft Office]. Cet outil n'a pas été intégré à l'accord final. En tant que dirigeant d'entreprise, je comprends que Microsoft protège sa propriété." Près de la moitié des bénéfices générés par la firme de Redmond proviennent des ventes d'Office, la suite bureautique la plus utilisée sur PC.

Enfin, comme il l'avait fait dans une lettre ouverte le 20 novembre dernier, Ron Hovsepian a réaffirmé être en désaccord avec le point de vue de Steve Ballmer selon lequel le système libre GNU Linux utiliserait la propriété intellectuelle de Microsoft.

Le CEO de Novell a ajouté : "Nos deux sociétés ont entretenu un rapport d'amour-haine pendant longtemps, je veux dire par là que nous aimons nous détester."
Modifié le 18/09/2018 à 14h31
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top