Le papier effaçable : l'avenir de l'impression ?

27 novembre 2006 à 17h43
0
Le papier réutilisable « à l'infini » est-il la solution pour répondre aux contraintes écologiques et réduire les dépenses d'impression des entreprises ? Alors que le gâchis de papier n'est plus un phénomène à prouver et qu'il est généralisé à la société (il n'y a qu'à par exemple regarder les publicités qui envahissent nos boîtes aux lettres), il restait encore à approfondir l'utilisation qui en est faite dans le cadre des entreprises.

Brinda Dalal, une anthropologue du centre canadien de recherche Xerox, s'est ainsi intéressée à notre rapport au papier et à l'impression. Ses recherches ont permis de mettre en évidence que presque la moitié des documents imprimés (44,5% des 1 200 pages qu'un employé de bureau moyen imprime par mois, soit 534 pages) correspondent à un besoin ponctuel. Une fois la journée terminée, ces emails, ébauches et listings de tâches courantes ne seront plus d'aucune utilité et de fait, 21% des documents imprimés se retrouvent le jour même dans la corbeille à papier. Partant de ce constat, Brinda Dalal a collaboré avec des chimistes de ce même centre autour de l'idée de « papier auto-effacable » et donc réutilisable à volonté. Le processus d'impression mis au point par cette équipe fonctionne sans toner et fait appel à du papier d'une teinte jaune clair, sur lequel on imprime en basse résolution au moyen d'une encre pourpre. Les informations imprimées sur ce support disparaissent d'elles-mêmes au bout de 16 heures ou sous un délai moindre encore lorsque le papier est chauffé. Les chercheurs indiquent que le procédé fait appel à des composants qui changent de couleur lorsqu'ils absorbent des ondes de lumière d'une certaine longueur, ce qui permet au papier de retourner graduellement à son aspect d'origine. Seule la durée de vie du papier, celui-ci s'usant au fil des impressions, peut empêcher cette réutilisation « à l'infini ».

A ce jour, le procédé est encore à l'état de prototype et les chercheurs travaillent, avant d'envisager sa commercialisation, à le rendre beaucoup plus économique que ceux d'impression traditionnels. Si cette solution est de celles qui réjouiront les entreprises désireuses de réduire leurs dépenses d'impression, elle ne s'attaque pas au cœur du problème. Comment expliquer qu'aujourd'hui, alors même que le papier ne fait plus référence pour la conservation des données (rôle dévolu aux serveurs et disques durs), nous ayons encore autant besoin d'imprimer ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top