Japon : une puce capable de bloquer les virus ?

Par
Le 27 novembre 2006
 0
{PUB}Des chercheurs japonais affirment avoir mis au point une puce qui serait capable de reconnaître et de bloquer les virus transmis sur un réseau avant qu'ils n'atteignent un ordinateur. Utilisée dans un routeur, cette puce permettrait donc d'assurer la sécurité d'un PC sans monopoliser les ressources de ce dernier. La principale difficulté réside dans l'écriture et la réécriture d'informations au sein de la puce, afin que les listes de définition des virus soient mises à jour le plus fréquemment possibles.

Officiant pour le National Institute of Advanced Industrial Science and Technology japonais, ces chercheurs estiment que leur puce pourrait protéger l'ensemble de l'étendue des réseaux domestiques ou professionnels, des téléphones mobiles aux ordinateurs en passant par les applications domotiques. Elle permettrait en outre de protéger des appareils connectés qui ne sont capables d'exécuter un antivirus logiciel, comme une platine de salon ou une console de jeux.

S'ils parviennent à convaincre un gouvernement ou l'industrie du potentiel de leur produit, ils espèrent parvenir à une mise sur le marché d'une déclinaison commerciale de cette puce d'ici trois à cinq ans. Aujourd'hui, les coûts seraient prohibitifs et seules des ventes importantes en volume permettraient de réduire le prix final de façon à ce qu'il soit abordable, l'objectif étant de parvenir à un tarif similaire à celui des protections antivirus logicielles.

Cet antivirus hardware est basé sur un circuit programmable de type FPGA (Field Programmable Gate Array) qui autorise la mise à jour des informations qu'il contient par l'utilisateur. Aujourd'hui, les brevets relatifs à cette puce programmable sont encore détenus pour quelques années par Xilinx et Altera, ce qui limite les possibilités de développement. Pour Eiichi Takahashi, en charge de ce projet, cet antivirus physique n'a pas vocation à remplacer les logiciels de sécurité. « Vous n'avez jamais trop de serrures à votre porte », rappelle-t-il.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top