DoCoMo s'intéresse à Linux et WiFi pour ses combinés 3G

Par
Le 02 décembre 2003
 0

A l'occasion d'une conférence de presse, l'opérateur NTT DoCoMo a indiqué réfléchir à l'intégration de linux et WiFi dans ses futurs combinés 3G.

A l'occasion d'une conférence de presse, l'opérateur NTT DoCoMo a indiqué réfléchir à l'intégration de linux et WiFi dans ses futurs combinés 3G.

Les télécoms s'intéressent aux technologies informatiques alternatives ! A l'occasion d'une conférence de presse organisée ce mardi, l'opérateur japonais NTT DoCoMo, inventeur du i-mode et pionnier de l'UMTS, a indiqué réfléchir à l'intégration des technologies logicielles linux et réseau WiFi dans ses futurs combinés 3G.

Selon l'agence de presse Reuters, un produit hybride UMTS (W-CDMA) + WiFi pourrait d'ailleurs être dévoilé dès le second trimestre 2004 et permettre à DoCoMo d'offrir à ses clients des transmissions de données à la vitesse théorique de 11 mégabits/secondes, largement supérieure à celle de l'UMTS avec ses 384 kb/s.

Dans la foulée, DoCoMo pourrait également commercialiser des terminaux 3G basés sur le système d'exploitation libre "Linux", récemment intégré par 140 dans un smartphone destiné au marché asiatique. DoCoMo n'entend toutefois pas imposer cet OS à ses partenaires constructeurs, qui travaillent déjà avec des solutions comme Symbian OS ou Windows Mobile.

Très puissant au Japon avec plus de 40 millions de clients, DoCoMo entretient des relations très étroites avec ses partenaires constructeurs de terminaux, en imposant par exemple ses spécifications i-mode. En recommandant WiFi et Linux, ces deux technologies pourraient donc se retrouver très vite au premier plan, donnant naissance à des combinés d'un nouveau type.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

scroll top