SFR teste la signature électronique sur mobiles

06 novembre 2002 à 00h00
0
En collaboration avec le Crédit Mutuel, la filiale mobile du Groupe Cegetel va tester la signature électronique sur téléphones portables.

En partenariat avec le Crédit Mutuel, SFR lance une expérimentation de la signature électronique à partir de téléphones mobiles à l'occasion de "Cartes 2002", salon des marchés de la carte à puce (5-7 novembre Parc des Expositions, Paris-Nord Villepinte).

Au cours de son projet pilote d'une durée de quatre mois, la filiale mobile du groupe Cegetel va proposer à plusieurs centaines de ses abonnés d'effectuer à distance des transactions sécurisées auprès de ses partenaires marchands (Allociné, Interflora, etc.) en utilisant leur signature électronique.

"Les clients testeurs" ont reçu une nouvelle carte SIM (subscriber identification module.)

Cette puce électronique insérée à l'intérieur d'un téléphone mobile pour identifier son utilisateur, intègre les éléments de cryptographie "nécessaires à leur signature électronique", signature dont "la valeur juridique est désormais équivalente à celle d'une signature manuscrite", souligne SFR dans un communiqué.

Comment ça marche ? Le testeur/abonné SFR passe commande à partir de son mobile, en retour le commerçant lui transmet les caractéristiques de cette commande dans un SMS (message texte court limité à 160 caractères).

A la réception du SMS, le client peut choisir de signer immédiatement la transaction en saisissant un code personnel à 6 chiffres, ou bien de mettre en attente la transaction afin de la signer plus tard - dans la limite de validité définie par le commerçant.

A la signature électronique, un message de confirmation de la transaction est envoyé au client par SMS. L'abonné aura la possibilité de consulter ses cinq dernières transactions.

A travers ce test, SFR souhaite "valider l'ergonomie du service proposé, dans une perspective de développement des transactions à distance (m-commerce, m-banking), fiabilisées, pour l'ensemble des acteurs, fournisseur et client final."

Pour mettre en place cette expérimentation, SFR s'est appuyé sur le savoir-faire de partenaires techniques dont . La SSII a assuré l'intégration des composantes du système, elle héberge également les serveurs nécessaires au bon fonctionnement du test.

De son côté Gemplus fournit les cartes SIM et les outils de vérification de la signature électronique, et Baltimore apporte son logiciel de certification de l'identité électronique des clients.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Accident mortel pour les passagers d'une Tesla sans personne au volant
Volkswagen a dévoilé son modèle électrique ID.6 au Salon de Shanghai
Fitbit lancerait un nouveau bracelet connecté « élégant » sobrement nommé Fitbit Luxe
L'Apple Mac mini (2020) dans sa version 256 Go en promotion (-10%)
La pénurie de semi-conducteurs met à l’arrêt les usines de Stellantis (Peugeot/Citroën)
Pour la 6G, Huawei veut repenser le Web afin d'appliquer plus facilement la censure
Euro numérique : le respect de la vie privée est la principale préoccupation des Européens
Tesla règle ses comptes (à l'amiable) avec son ex-employé parti chez Xpeng
Une pénurie de HDD / SSD ? Les cryptos et le proof of space en cause
Le Bitcoin, outil privilégié pour financer des activités criminelles ? C'est faux, d'après un rapport d'un ancien patron de la CIA
Haut de page