o3sis veut rendre plus flexible son logiciel d’application mobile

Par
Le 09 août 2002
 0

o3sis, fabricant européen de logiciels d'application mobile, sort la version 3.1 de "Mobile & Wireless Technologie Framework".

o3sis, fabricant européen de logiciels d'application mobile, sort la version 3.1 de "Mobile & Wireless Technologie Framework".

La société allemande o3sis Information Technology AG est l'un des principaux fabricants européens de logiciels d'application pour le transfert de données entre serveurs, PC et terminaux GSM/GPRS/UMTS, par le biais des communications mobiles et de l'Internet.

L'entreprise vient de sortir la version 3.1 de son logiciel d'application "o3sis Mobile & Wireless Technologie Framework" basé sur les standards ouverts de l'industrie.

En plus des SMS, les applications mobiles de base pour les outils de gestion personnalisée de l'information (PIM - personal information manager) ont été enrichies de nouvelles fonctions telles que les messages via Wap Push lors de la réception d'e-mails.

Un service automatisé de collecte des messages électroniques (nombre illimité de comptes e-mail) est également proposé.

Parmi les solutions incluses dans "o3sis Mobile & Wireless", l'organiseur sans fil "o3sis Wireless Organizer" permet la connexion sans fil interactive entre applications courantes de bureautique pour Ordinateurs de bureau et outils de gestion mobile de l'information.

"o3sis Content Adaptation" permet, quant à elle, d'accéder à l'information sur "plus de 300 terminaux" par le biais des réseaux mobiles et de l'Internet.

L'éditeur a développé un générateur intégré grâce auquel l'utilisateur peut prédéfinir des interfaces d'applications adaptées à la taille d'écran de différents terminaux.

La version client du logiciel est proposé sous la marque "XPAnywhere" pour les composantes PC Windows vers mobiles. En fait, le logiciel est installé sur le PC et s'intègre, via la technologie "Add-in", dans les composantes bureautiques déjà installées.

Le logiciel d'o3sis est utilisé par des opérateurs internationaux de communications mobiles tels que Vodafone et T-Mobile, et par d'autres grandes entreprises comme DaimlerChrysler et IFS.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top