Siemens va recentrer ses activités sur le GSM et l’UMTS

Par
Le 31 juillet 2002
 0

Lothar Pauly, DG de la division téléphonie mobile du constructeur allemand Siemens, a annoncé mardi que le groupe allait cesser ses activités liées au CDMA.

Lothar Pauly, DG de la division téléphonie mobile du constructeur allemand Siemens, a annoncé mardi que le groupe allait cesser ses activités liées au CDMA.

Le Directeur général de Siemens Mobile, Lothar PAULY, a annoncé mardi que le groupe allait abandonner ses activités de téléphonie mobile liées à la norme CDMA (Code division multiple access).

En revanche, la société "restera concentrée sur le GSM et l'UMTS" a déclaré M. PAULY lors d'une conférence à Munich.

Il ne s'agit donc pas pour Siemens d'abandonner la téléphonie mobile de troisième génération (3G), mais plutôt de privilégier l'UMTS (Universal mobile telecommunications system), par rapport au CDMA dont "le coût est trop important".

Ces deux normes permettent la circulation de données à haut débit de 64 kbit/s à 384 kbit/s.

En mai dernier, Lothar PAULY annonçait pour le 4ème trimestre 2002 l'arrivée de téléphones bi-mode, capables de fonctionner en 3G et en mode GSM (GSM-GPRS et UMTS), fabriqués par 140 et vendus sous la marque Siemens .

Siemens Mobile reste donc très actif dans le domaine du GSM, la norme européenne de téléphonie mobile pour la transmission de la voix et des messages courts (SMS).

Le GSM (Global system for mobile communications), est basé sur une commutation de circuits. Avec lui, la transmission de données suppose l'attribution d'une ligne dédiée que seuls les utilisateurs concernés peuvent utiliser.

Cette technologie peut également être utilisée pour la transmission de données par paquets dans la téléphonie mobile 2,5G (GPRS - General packet radio Service) et en bi-mode avec l'UMTS.

Siemens occupe actuellement le quatrième rang des fabricants de mobiles, avec une part de marché de 8,8%, devant la coentreprise Sony-Ericsson (6,4%). Le trio de tête est constitué du finlandais Nokia (34,7%), de l'américain Motorola (15,5%), et du coréen Samsung (9,6%), selon Gartner.
Modifié le 20/09/2018 à 15h48

Les dernières actualités

scroll top